En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Le droit d'association des militaires pourrait évoluer (illustration).
 

Un projet de loi sur la liberté d'association professionnelle des militaires va voir le jour, annonce l'Elysée, ce vendredi. Il devrait permettre d'assouplir l'interdiction des militaires de se syndiquer.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

14 opinions
  • sven
    sven     

    Alors là, c'est le pompon. Les bobos en auront fait du mal, à ce pays. Ils ne se rendent même pas compte de la gravité de la chose. Le pays part vraiment en sucette. Le souci, c'est que les Français ne s'en tourneront même pas. Pareil que pour la suppression du Service National. Un jour, et peut-être bien pas dans très longtemps, nous payerons cash toute cette destruction, et là... Les pleureuses diront, comment en sommes nous arriver là ? L'histoire nous l'a souvent prouvée.

  • TIKI2
    TIKI2     

    Une des rares institutions qui marchait encore à peu près en France malgré le manque de moyens et de personnel, il faut s'y attaquer pour qu'elle soit à l'image de la société civile, c'est à dire lamentable. Décidément la puissance de nuisance de ce gouvernement et des idéaux de gauche est inépuisable.

  • 109600
    109600     

    Et nos 5000 généraux d'active ou retraités, (record du monde) vont-ils se syndiquer? Pas besoin, ils ont déjà leur réseau et ce depuis longtemps.

  • valgego
    valgego     

    Une stupidité pour faire diversion ,qui ne correspond à aucune demande réelle des militaires ,dont les valeurs reposent sur d'autres critères que ceux des discussions stériles (voir les 8% de syndiqués français et leur degré de satisfaction ) .Mesure de nature à détruire le peu de structures solides qui restent à notre pays . Que des gendarmes aient désormais les mêmes aspirations que les policiers ,c'est leur problème ,ils ont sensiblement les mêmes missions ; les missions militaires et le sens de l'abnégation sont incompatibles avec le syndicalisme , et je peux assurer au niveau de l'avancement ,de la notation et des mutations , que la France civile syndiquée à 8% serait bien inspirée de regarder ce qui se passe dans les armées , elle y trouverait un meilleur exemple d'impartialité et de justice sociale .

    valgego
    valgego      (réponse à valgego)

    Pour le courageux pousse en bas ; contrairement à vous ,les militaires ne baissent ni le pouce ni le pantalon et ne portent de jugement que sur ce qu'ils connaissent .

    valgego
    valgego      (réponse à valgego)

    Excusez moi les deux pouces en bas , je suis obligé de revoir statistiquement votre pourcentage à la baisse ,vous êtes à 7,69% sur le site ,dont nous pouvons conclure que vous faites de plus , partie des 30% d' illettrés recensés par les journées "citoyens" au sortir de l'école publique , limités à la lecture des images et incapables de produire une phrase en français , appelez votre délégué syndical à la rescousse , je ne suis pas en charge de compenser les lacunes de l'éducation nationale ,où vous êtes les plus nombreux ,vous m'avez bien fait rire ,bonne soirée à vous .

  • TUONO
    TUONO     

    Qu'ils choisissent la CGT ils nous défendront avec des pancartes.

    Moustacheettrotinette
    Moustacheettrotinette      (réponse à TUONO)

    Pourquoi pas la Catastrophe Générale des Travailleurs.

  • brindacierfifi12
    brindacierfifi12     

    Très beau cadeau de fin d'année pour Eux.

  • deuxc
    deuxc     

    Disons que cela n'empeche pas les mili d'avoir leurs idées, parfois même une carte...Une bonne carte!

  • tatayo
    tatayo     

    c'est une manoeuvre politique comme tout va mal a cause de la politique désastreuse de la gauche faire des problèmes de société pour faire diversion un syndicat dans l'armée sera toujours a la botte des gouvernements encore une pagaille en perspective aussi il y a quelques bonnes places a prendre comme dans le civil , résultat: très peu de syndiqués et des négociations bidons , comme sur les revalorisation des retraites

    Kid Limonade
    Kid Limonade      (réponse à tatayo)

    "un syndicat dans l'armée sera toujours a la botte des gouvernements". Et pourquoi ?

  • Maxoue
    Maxoue     

    N'importe quoi,ils feraient mieux de verser leurs soldes en temps et en heures.Les syndicats avaient déjà essayé dans les années 70 ,le général Bigeard avait mis bon ordre.Mais avec les bobos socialistes c'est reparti.Oh bien sur on va nous seriner qu'ils n'auront pas le droit de ceci ou de cela ......oui ....au début...mais après ??? on sait où mène le syndicalisme à la française

  • zobio
    zobio     

    La gauche chercherait-elle des voix du côté des armées??

Lire la suite des opinions (14)

Votre réponse
Postez un commentaire