En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Site d'ArcelorMittal à Florange
 

La direction d'ArcelorMittal a annoncé la fermeture définitive des hauts-fourneaux de Florange, en Moselle. Le groupe donne un délai de 60 jours pour trouver un repreneur. « C'est l'arrêt de mort officiel de l'usine », déplore un responsable syndical.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

82 opinions
  • gan
    gan     

    voilà où nous mènent ses marchands de soupe, quand ils étaient dans l'opposition ils critiquaient méchamment le gouvernement Sarkozy, maintenant qu'ils sont au pouvoir nous les voyons à l'oeuvre ( des clowns )

  • SATAN
    SATAN     

    ca derangé pas quand il marié sa fille a versailles pourtant

  • p6da
    p6da     

    car ni lui ni d'autre d'ailleur ne savent se qui se passent et qu'elle rôle à une fonderie le jour ou il y aura une guerre un peu sérieuse qui durera dans le temps ont cherchera à les reconstruire mais cela ne sera plus possible !c'est un peu comme si ont vendait toutes les terres de nos agriculteur pour construire des usine ou immeuble ou iront t'on cherchez de quoi mangez ?

  • sfvr
    sfvr     

    le problème avec les fonderie c'est si je ne m'abuse il s agissait de la dernière qui reste en France et qui va nous fournir les aciers maintenant nous seront dépendant des autres pays sans compter le savoir faire qui disparaîtra et les réactions en chaines des fournisseur divers qui vont perdre un gros client .la France va s'enfoncer un peu plus !

  • Vera31
    Vera31     

    Le grand arnaud va nous trouver un repreneur dans son chapeau et des solutions pour peugeot sanofi et toutes ces boites qui degraissent le mammouth.
    Ensuite ils vont taxer la finance, interdire les licenciements et renégocier le traité européen - qui vivra verra

  • pmmppmmppmmp
    pmmppmmppmmp     

    votre phrase me fait penser à ça: un journaliste avait dit pulvar suce utile.

  • CHTI 333
    CHTI 333     

    l imbecilite multidecennale des syndicats francais ,les a empeche de se rendre compte ,que les temps evoluaient . Toujours arques sur des revendications primaires et des avantages sociaux ,insatisfaisables , ils ont nuit souvent a la classe ouvriere dont ils ont ferme les yeux .

  • fabie24
    fabie24     

    florange me fait penser aux mines de charbon ou mon pére bossait depuis l'age de 15 ans , les mineurs savaient depuis de nombreuses années que ça allait férmer ,mon a arreté 2 ans avant , et s'est reconverti dans un autre boulot ,comme d'autres d'ailleurs , changement de villes , de régions , je peux comprendre que ces ouvriers s'accrochent ,mais il faut qu'ils comprennent que malheureusement la france n'est plus un pays d'usines , d'entreprise , le cout du travail est bien trop élevé , nous devenons un pays de fonctionnaires ,les impots sont dépensés pour le social, pour les fonctionnaires , demandez à miterrand et à chirac ,quand à hollande il va s'occuper de taxer les pme et les tpe

  • que des pourris
    que des pourris     

    Ras le bol de tous ces politiciens qui nous prennent pour des imbéciles et des vaches à lait, ras le bol de perdre du pouvoir d'achat pendant qu'eux s'en foutent plein les poches, ras le bol de travailler plus longtemps pour leurs garantir leur retraite, il faut tous les virer

  • quepassa
    quepassa     

    He Montebourg, au lieu de laisser espéré a des pauvres gens, de raconter n'importe quoi et de faire perdre du temps aux médias et aux journalistes, reste chez toi, caches toi comme tu le fait en ce moment...tu n'as rien prouve a ce jour et je crois que c'est pas prêt d'arriver

Lire la suite des opinions (82)

Votre réponse
Postez un commentaire