En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Faible mobilisation lors de la journée d'action intersyndicale contre l'austérité
 

PARIS (Reuters) - Les Français se sont peu mobilisés mardi contre le plan d'austérité du gouvernement, conformément à ce que craignaient les...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

23 opinions
  • fanto l ancien qui sait tout
    fanto l ancien qui sait tout     

    zze

  • Ouaff
    Ouaff     

    Pour qui faut-il se mobiliser dans les urnes ? -------------------Pour le PS ? Autrement dit, pour ceux qui sont à l'origine de l'Acte Unique, de Maastricht ? Pour ceux qui, dans leur majorité, ont voté pour le traité de Lisbonne ?---------------------Pour le parti de ceux qui furent nommés "gendarmes" de la mondialisation et du libre-échange ?---------Je cite par là : DSK, nommé à la tête du FMI à la demande de Sarkozy.---Pascal Lamy (PS), nommé à la tête de l'OMC ("gendarme" du libre-échange) à la demande de Chirac.

  • Ouaff
    Ouaff     

    Il est légitime de combattre les politiques d'austérité, d'autant qu'avec l'euro-monnaie-unique, on ne maitrise pas la monnaie. Donc l'austérité ne peut qu'entrainer la récession.
    -----------------------------------------------
    Toutefois, certains comportements de responsables syndicaux sont surprenants. Je pense en particulier à la CGT, autrefois en première ligne (dans des conditions parfois critiquables, certes) contre la pensée unique.
    ------------------------------------------
    Hier, chez JJ Bourdin, un auditeur se présentait comme responsable CGT dans une entreprise. Interrogé par le journaliste pour savoir s'il connaissait des membres de son syndicat prêts à voter pour Marine Le Pen, il répondit : aucun.
    ---------------------------------
    Qu'il soit hostile au FN, c'est son droit. (Comme c'est le droit d'autres cégétistes de soutenir le FN sans risquer leur exclusion). Mais, ce sont ses arguments qui étaient surprenants.----------------------Il critiquait la défense de la Nation par le FN. Oui, LA NATION (il ne critiquait pas un éventuel "nationalisme" ou une éventuelle "xénophobie").--------------------------Et il disait : on est dans la mondialisation, il faut l'accepter. Non, ce n'était pas un langage "altermondialiste", je sais faire la différence. C'était typiquement le même langage que celui des ultra-libéraux.-------------------------------Alors, à une époque où on parle "d'acheter, de produire Français" (Bayrou et même Sarkozy), je me suis souvenu qu'un des premiers partis à avoir lancé ce mot d'ordre avant 1981 était .... le PCF ! (PCF alors dirigé par Georges Marchais).----------------Et l'ancien communiste que j'étais s'est dit : "Quelle dérive, ce discours d'un cégétiste de 2011 qui va dans le sens des intérêts de la haute finance !"------------------------------------------------------
    Alors, un cégétiste isolé ? Certes, tous les cégétistes ne pensent pas ainsi. Mais, je me suis souvenu de certains éléments allant dans le même sens.
    ---------------------------------------
    Attitude très ambiguë de Bernard Thibault sur la constitution européenne (2005).-------------------Lors d'un congrès de la CGT, Thibault se défendant : je ne suis pas sarkozyste. Pourquoi ? Il y a un doute ? Certes, Thibault est de gauche, un communiste à la Fiterman, Hue ou Gayssot, de ces communistes qui ont tout "largué". Mais, il est de notoriété publique que Sarkozy "l'a à la bonne".
    ----------------------------------
    Lors d'un passage dans une émission de télevision, Laurence Parisot (patronne du MEDEF) fit une vague allusion dans laquelle on ressentait une certaine convivialité avec Thibault.
    -----------------------------
    Quel jeu joue en 2011 la direction de la CGT ?

  • Joy69
    Joy69     

    bien d'accord...

  • pas les fachos
    pas les fachos     

    Les Français sont anesthésiés par la radio et la télévision d'état. De plus si quelque chose bouge, ce ne sera a l'appel d'aucun parti, ni syndicat, ce sera une manifestation qui partira du peuple. Ils ont compris depuis longtemps que syndicats et partis politiques étaient pourris et gangrénés par l'argent

  • gribouille380
    gribouille380     

    c'est aux urnes qu'il faut se mobiliser

  • Lieut
    Lieut     

    C'est vrai que défiler derrière les responsables syndicaux aux gros salaires avec voiture et chauffeur , c'est dur , il vaut mieux pour ça ne pas le savoir . De toute façon il vaut mieux attendre ! Quand on sera comme grecs , espagnols , portugais et bientôt italiens , avec 20 ou 30% de baisse sur les salaires et retraites et 20% de chomage , alors là on aura plus de raisons de défiler . Attendons le jour où Martine Aubry qui , comme la ministre grecque , viendra les larmes aux yeux nous annoncer à la télé le nombre de crans à serrer pour notre ceinture ....Donc patience ....

  • vaucluse
    vaucluse     

    ben oui on a compris depuis longtemps ou la mobilisation sera et saura pour le vrai changement pas besoin de se peler le fi-ion dans les rues

  • BINTZ
    BINTZ     

    Mais pas austérité pour les camarades syndiqués avec quelques scandales qui les discréditent.
    CE d'EDF, de la RATP, du financement en général. Il ne faut pas s'étonner si les salariés les mettent dans le même sac que les patrons avec lesquels ils s'entendent comme larrons en foire.

  • choupi 65
    choupi 65     

    je fais partie des 8 millions de pauvres et je ne vois pas ou est l'austérité ...on a pas baissé les salaires des fonctionnaires comme au Portugal et autres pays Européens ...le "pinard" se vend bien ...! il suffit d'adapter son mode de VIE à son budjet et choisir ses priorités .....

Lire la suite des opinions (23)

Votre réponse
Postez un commentaire