En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Les français ne croient pas à une baisse du chômage en 2013
 

PARIS (Reuters) - Un quart des Français seulement pensent que l'objectif d'une inversion de la courbe du chômage d'ici fin 2013 affiché par...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

82 opinions
  • 22 les v'la
    22 les v'la     

    même nos dirigeants n'y croient pas malgré ce qu'ils disent

  • moja
    moja     

    enfin du sensé dans ce blog

  • Dark Rider 7
    Dark Rider 7     

    D'autant qu'il y aurait plutôt 9 millions de chômeurs en comptant ce qui ne sont pas inscrit à Pôle emploi, ceux qui sont au RSA...
    Et sur le site de Pôle emploi il y a seulement 100 000 offres.

    http://www.youtube.com/watch?v=JmoAxmXQEIg&feature=player_embedded

  • Pierre 62
    Pierre 62     

    mais un peu long pour certains esprits....(car je reste poli).

  • intrensigent
    intrensigent     

    Avec vos coms,vous tous la a vous reconforter sur le fait que tous et de la faute de mr hollande,alors messieurs et mesdames,je ne vait pas vous faire un cours ou repeter ce qui et reel,tous ce qui ce passe sur l'emploi le augmentaton generale et les salaires qui ne bouge pas,tous cela na rien de politique,mais c'est une guerre econnomique,et sa quelques soit le parti politique qui aurait etait au pouvoir,pour qui que ce soit sa aurait etait la meme,alors au lieux d'accuser et de fustiger sur tous et n'importe quoi!!! revoyer vous reactions, quand ont voit le cac qui a pris en un ans plus de 12%,ce sont les patrons qui s'en sont foutue pleins les poches sur le dos des employer,et que vous ragrder les produit de luxe en hausse de vente,sa donne a reflechir,tous ce regroupe,mais pour vous c'est politique,sachez que ceux qui gouverne ne peuvent absolument rien faire contre ce monde la,a bonne entendeur..

  • pacopaca
    pacopaca     

    il y a deux jours les sondages disaient les français confiant??,

  • BEGLITA
    BEGLITA     

    BELKACEM EST SUR BFM MENTEUSE MENTEUSE DIT QUE CE N'EST PAS VRAI QU'ELLE VA DANS LES ECOLES POUR PRECHER LE MARIAGE HOMO AUX ENFANTS NE FAIT QUE MENTIR A VIRER

  • pacopaca
    pacopaca     

    y en a un qui y croit (enfin qu'il dit)

  • lapsus
    lapsus     

    La France est un pays étrange : on y célèbre la raison, l’universel, l’égalité et l’ouverture au monde…. Des particularismes certes glorieux, mais alliés à une « face sombre », héritée d’une culture ancienne de lutte des classes, une obsession de grandeur cohabitant avec la réalité d’une « société stratifiée, de rangs et de castes. » L’incohérence de cette « étrangeté française » , est vue de l’intérieur comme une forme du génie français, un point de fierté, sur lequel glisse la critique….



    Sophie Pedder

    Il en va tout autrement lorsque que ce regard vient de « l’étranger » ; la fibre patriotique s’en accommode difficilement, et l’impudent s expose à une forme de mépris dont nous avons le secret… C’est pourtant à cet exercice que vient de se livrer en « spectateur engagé », Sophie Pedder, chef de bureau de The Economist à Paris, et anglaise de surcroît, dans cet ouvrage.

    Oser qualifier les français que nous sommes « d’enfants gâtés de l’Europe » cela ressemble à une nouvelle provocation de la « perfide Albion. » L’auteur adore la France, elle y travaille, y élève ses enfants scolarisés dans des écoles françaises. Aussi si son analyse est intransigeante, son objectivité est acquise ; elle pointe sans détours l’écart qui s’est creusé entre l’idéal national du modèle français tel que présenté pendant la récente campagne et la réalité économique, financière et sociale du pays.

    Refuser la réalité économique et faire perdurer un modèle intenable sans sacrifices ? Plus se font attendre les mesures structurelles pour restaurer notre compétitivité, plus est retardée la prise de conscience sur la nécessité d’un effort partagé entre l’indispensable contraction des dépenses publiques et les prélèvements fiscaux qui stigmatisent les riches, plus dur sera le choc demain, ou dans un prochain avenir.

    S’en suivent dans cet ouvrage quelques propositions « pour l’action qui ne peut se limiter à la seule réforme fiscale, mais à un double effort de redressement pour la compétitivité et la dette, auquel les Français ne s’attendent pas. »

  • BUSIETTE
    BUSIETTE     

    TOURAINE A FAIT RENTRER CHEREQUE AU GOUVERNEMENT LES SYNDICATS ET LES MEDIAS A LA BOTTE D'HOLLANDE MAINS SUR EUX VOILA SA POLITIQUE DE FLAMBY MAGOUILLE ET CIE FEMME MARI MAITRESSE ENFANTS

Lire la suite des opinions (82)

Votre réponse
Postez un commentaire