En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Les français dubitatifs sur la mise en place des rythmes scolaires
 

PARIS (Reuters) - Les Français doutent de la capacité de leur commune à mettre en place la réforme des rythmes scolaires qui instaure notamment le...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • teleclean
    teleclean     

    Comme de tout CE QU'ANNONCE LE GOUVERNEMENT !!!! SAUF POUR LES HAUSSES DES TAXES ET IMPOTS!!!!!

  • fzefg
    fzefg     

    Des chiffres
    - 400 personnes en moyenne à l'AG du 18 février, 2200 connexions sur le direct-bilan-motion en 24h (et 3200 sur tout le site en une journée) http://www.sauvonsluniversite.com/spip.php?article5948
    - 150 personnes pour le rassemblement du 19 février devant le CNESER… : http://www.sauvonsluniversite.com/spip.php?article5940
    - plein de nouveaux abonnés sur le compte twitter de SLU (qui reçoivent les infos une à une, avec photo et lien par message)…

    Des motions qui arrivent au rythme des conseils de labo, réunions de département, conseils d'UFR, réunions du CNU :
    - sur le projet de loi : http://www.sauvonsluniversite.com/spip.php?article5900
    - sur les Espé/ masters/ Capes : http://www.sauvonsluniversite.com/spip.php?article5713
    - sur l'évaluation, le statut des EC, la collégialité (21 sections du CNU) : http://www.sauvonsluniversite.com/spip.php?article5928
    - des lettres à la ministre ici (http://www.sauvonsluniversite.com/spip.php?article5900) et là (http://www.sauvonsluniversite.com/spip.php?article5946) et bien sûr là encore (http://www.sauvonsluniversite.com/spip.php?article5939)

    Des preuves et des analyses :
    - un audit de l'université du Havre qui dit clairement ce qu'on fait des EC fonctionnaires et vacataires quand on ne peut plus les payer : http://www.sauvonsluniversite.com/spip.php?article5950
    - une analyse de la loi qui dit ce qui advient de la collégialité, des équilibres démocratiques, avec le projet de loi : http://www.sauvonsluniversite.com/spip.php?article5947
    - une verte réponse aux arguties de G. Fioraso sur les mentions de Master : http://www.sauvonsluniversite.com/spip.php?article5944

    et bien sûr,
    - "La LRU jusqu'à la lie", Newsletter de SLU n° 37 : http://www.sauvonsluniversite.com/spip.php?article5926
    - "Avanti!" : Newsletter n° 38 : http://www.sauvonsluniversite.com/spip.php?article5941


    Il ne s'agit plus d'espérer la mobilisation : elle est là.

    Il faut la rendre visible, audible, bruyante, éclatante.
    Il faut l'étendre, se saisir de tous les cadres de publication et de parole, en créer de nouveaux.
    Il faut se faire entendre plus fort malgré tous ceux qui veulent être sourds, et malgré la défaite d'il y a 4 ans.
    Ne pas attendre les manifestations nationales.

    Pour le moment, le calendrier est maîtrisable. Non seulement, nous avons un mois et demi jusqu'aux examens, mais il y a embouteillage côté législatif (http://www.lemonde.fr/politique/article/2013/02/13/francois-rebsamen-met-en-garde-contre-l-embouteillage-legislatif_1832063_823448.html?xtmc=rebsamen_legislatif&xtcr=2) et les signes tangibles de refus ont déjà produit leur premiers effets


    Car
    - le vote du CNESER a été renvoyé au lundi 25 février.
    - Fioraso annonce de nouveaux changements dans le projet de loi pour ce jeudi 21 février (demain).

    La communication du ministère, entièrement fondée sur l’idée que la loi est le fruit d’une concertation, le rend fragile face à une mobilisation d’ampleur.


    Lors de l'AG les étudiants ont été les premiers à demander des AG : soutenez-les, informez les autres, expliquez le projet de loi (et, tant que vous y êtes, la réforme des Capes / Masters)

    Si cette loi est votée, c'en est fini, et pour longtemps, de ce à quoi nous tenons
    (et de la possibilité de revenir sur ce que nous détestons!)


    SLU vous rappelle le calendrier voté dans la motion unique de l'AG du 18 février :

    - des AG de mobilisation étudiants/membres du personnel : à vous de jouer !! Demandez au plus vite une journée banalisée dans vos facs, cela facilitera la venue des collègues !
    -une semaine de manifestations et mobilisation dans les facs et les labos du 25 février au 2 mars (avec notamment la participation à la manifestation sur l’école le 28 février). Le primaire n'attend que cette convergence : la réunion publique avec V. Peillon et B. Delanoé avec les enseignants, hier soir à Paris, a été un fiasco pour les organisateurs du PS.
    - l’organisation d’une prochaine AG nationale le samedi 2 mars : prenez vos billets, inscrivez-vous au covoiturage, libérez votre journée.

    À quoi l'on peut ajouter :
    - des manifestations devant les rectorats le 27 ou le 28 février, puisque les rectorats sont devenus les tutelles des nouveaux CAPES.

  • ancdirec
    ancdirec     

    Si la réussite scolaire a un coût financier, des moyens fgussent-ils abondés en postes pour soutenir l'effort de redressement ne pourront suffire à eux seuls. Les enseignants doivent accepter de travailler autrement, de s'investir pour arracher les progrès à obtenir. Si rien ne pourra se faire sans leur mobilisation, rien ne sera possible si de leur côté les parents ne recentre pas la vie de la famille sur les impératifs à accorder à l'Ecole : des rythmes scolaires, un environnement favorisant la réussite (sommeil, attention et accompagnement au développement de l'enfant,...). La fréquentation scolaire doit s'accompagner des efforts nécessaires à la maison parfois des sacrifices sur les loisirs et les activités familiales. Parents souvenez-vous de la place que vos parents ont accordée à l'Ecole, on ny réussit pas uniquement parce que l'on vient s'y asseoir! Retroussons nos manches, si nous n'en sommes pas capables, toute réforme sera vouée à l'échec...

Votre réponse
Postez un commentaire