En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Les élèves de CP testés cette semaine, les enseignants réticents

BFMTV4544266.PNG
 

Le gouvernement a mis en place des évaluations en classe de CP dès cette semaine. Les enfants seront testés en mathématiques et en français. Les résultats sont ensuite transmis aux inspecteurs de circonscription pour mieux répondre aux besoins des élèves. Mais ce dispositif laisse perplexe certains professeurs, qui jugent ces exercices anxiogènes et difficiles.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFMTV Midi

Newsletter BFMTV Midi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • Proserpine
    Proserpine     

    Vérifier que les élèves savent compter sur leurs doigts, et distinguer sur une image une chèvre d'un lapin, je ne vois là rien de traumatisant, c'est au contraire, ce me semble, la moindre des bases de démarrage pour un cours préparatoire ....ce qui ne remet en cause ni le pédagogue incertain de l'année précédente, ni le futur potentiel de l'élève. Cela se passait naturellement il y a 60 ans, ce qui est dramatique c'est de donner un caractère officiel à une évidence dont il n'y a pas lieu de faire un fromage . Tous les professeurs responsables, du CP en terminale, s'assurent en début d'année du potentiel acquis de leurs élèves, les autres sont des Jean-foutres à révoquer d'urgence, sous contrôle de l'académie de référence ....pour une fois les inspecteurs serviront à quelque chose

  • Proserpine
    Proserpine     

    Vérifier que les élèves savent compter sur leurs doigts, et distinguer sur une image une chèvre d'un lapin, je ne vois là rien de traumatisant, c'est au contraire, ce me semble, la moindre des bases de démarrage pour un cours préparatoire ....ce qui ne remet en cause ni le pédagogue incertain de l'année précédente, ni le futur potentiel de l'élève. Cela se passait naturellement il y a 60 ans, ce qui est dramatique c'est de donner un caractère officiel à une évidence dont il n'y a pas lieu de faire un fromage . Tous les professeurs responsables, du CP en terminale, s'assurent en début d'année du potentiel acquis de leurs élèves, les autres sont des Jean-foutres à révoquer d'urgence, sous contrôle de l'académie de référence ....pour une fois les inspecteurs serviront à quelque chose

  • SuperPlus
    SuperPlus     

    c'est une évidence... les enseignants ne veulent surtout pas que leur incapacité soit soulignée... ils/elles préfèrent cacher derrière les syndicats... qui vont les pousser à la grève très bientôt... belle mentalité...

  • danbas84
    danbas84     

    C'est jamais bien rassurant de savoir que l'on a échouer dans som métier d'enseignant .... te je comprend cette réticence.
    Mais l'éducation nationale doit faire son auto critique et repartir d'un nouveau pas ..... républicain et laïc.
    Comme l"avait fait leurs ainés d'après guerre !

Votre réponse
Postez un commentaire