En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Les voitures de police brûlées lors de l'attaque de Viry-Châtillon, le 8 octobre dernier.
 

Les deux policiers gravement brûlés lors de l’attaque à Viry-Châtillon sont « hors de danger ». Mais leur traitement médical sera « très long », explique l’un des médecins de l’hôpital Saint-Louis.  

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire