En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Les craintes sur les implants se propagent à l'étranger
 

par Kate Kelland et Daniel Flynn LONDRES/PARIS (Reuters) - Les craintes soulevées en France sur la sûreté des prothèses mammaires de la société Poly...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • gap hockey club 05
    gap hockey club 05     

    que la plupart des femmes qui utilisent les prothèses mammaires en silicone sont des femmes qui soit ont eu un cancer du sein (et ont du recevoir une abblation) soit parce qu'elles n'avaient pas de poitrine et c'est très complexant

  • An2
    An2     

    C'est un préjudice moral important que vivent ces femmes, du même type que le médiator et autres scandales médicaux!!. ces femmes ont payé pour se faire poser ces implants, ont fait confiance à la medecine, ont pris le risque d'une anesthésie car c'était ce qu'elle pressentaient de mieux pour elles (que ce soit dans un but de chirurgie réparatrice ou esthétique). C'est tout à fait normal qu'elles soient dédommagées, pas forcément par la sécu mais surtout par les assurances du fabriquant et peut-être, mais ça reste au conditionnel par les chirurgiens qui ont utilisé ces prothèses. Si vous achetiez une voiture neuve et qu'elle s'avère avoir des freins défectueux, seriez-vous ravis qu'on vous dise, l'état prend en charge le rapatriement de la voiture mais il faudra que vous vous en payer une autre de votre poche,, non, vous gueulerez comme des veaux pour que le fabriquant vous en donne une neuve gratuitement. Là, il s'agit de santé publique, ce qui est plus grave car ces femmes, si il s'avère que ces prothèses sont dangereuses risquent tout simplement leurs vies. Alors, messieurs les machos décérébrés (et c'est un mec qui vous parle), plutot que de vous les gratter devant un match de foot, vous feriez mieux de reconsidérer ces femmes avec un peu plus d'égard et pas seulement comme de bimbos siliconnées.

  • boune30
    boune30     

    le trou de la sécu n'est pas assez profond .
    nos politiques vont voter la loi pour que les femmes qui vont se faire enlever les prothèses ne payent rien de leur poches car ce sont la plupart des femmes pauvres (c'est surement la plupart des femmes de ceux qui nous gèrent et donc les plus riches) mais par ces temps de crise ils ne veulent pas débourser un rond de peur de ne plus avoir a manger. (je plains ceux qui ont du mal en à s'en sortir aujourd'hui comment vont ils faire,il va falloir qu'il trouvent du boulot au noir pour pouvoir payer pour boucher ce trou).

  • La tête du serpent.
    La tête du serpent.     

    Elles commençent à nous gonfler avec leur silicone.

Votre réponse
Postez un commentaire