En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
La justice ordonne à twitter d'aider à identifier les auteurs de tweets antisémites
 

Le tribunal de grande instance de Paris a ordonné jeudi à Twitter de communiquer les données permettant d'identifier les auteurs de tweets racistes ou antisémites. Le réseau social américain avait été assigné en référé par des associations, après la diffusion de tweets antisémites reprenant les mots clés #unbonjuif et #unjuifmort.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • FGH678
    FGH678     

    sous couvert de protection des minorites, on peut interdire les referendums, controler les gens sur internet et faire des lois plus repressivent les unes que les autres.

  • odine
    odine     

    sur cet espace il y a de quoi faire.

  • Vacheàlait75
    Vacheàlait75     

    Pourquoi uniquement les tweets antisémites?

  • zipo75
    zipo75     

    = intouchables !

  • L'homme a la cigarette
    L'homme a la cigarette     

    Après faut voir ce qu'ils appellent "antisémite" où "racisme". Non parce que de nos jours et avec le monde du multiculturelle pour tous, à la moindre blague vaseuse, et à la moindre critique fondé et argumenté ont peu facilement être considéré comme un dangereux extrémiste ignorant rempli de haine et de violence bon pour l'échafaud. A partir de quel moment un propos devient t-il raciste, antisémite, ou truque-en-phobe ? Et qui juge de ça ?

  • Vacheàlait75
    Vacheàlait75     

    Et pourquoi dans ce cas là on ne sanctionne pas les tweets racistes, xénophobe, négationiste, fachistes, etc. Pourquoi uniquement antisémites?? A vomir.

  • boombastik
    boombastik     

    Ananas. Ça vient de la maison mère les gars, au dessus, ya rien. Planquez vos miches

Votre réponse
Postez un commentaire