En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Les actions de groupe à la française en conseil des ministres
 

Envisagée de longue date, l'action de groupe, qui permet à des consommateurs de se défendre collectivement en justice, devrait bientôt voir le jour en France mais avec un champ bien plus limité que les "class actions" américaines.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

16 opinions
  • barbo
    barbo     

    La direction de FR3 a ouvert, lundi, une procédure disciplinaire contre un de ses journalistes, Clément Weil-Raynal, à l’origine de la révélation filmée du "mur des cons", composé de photos de personnalités exposées dans le local du Syndicat de la magistrature (SM). La chaîne publique se réserve de sanctionner son salarié, qui a mis au jour le parti pris de cette organisation judiciaire. Elle se flatte de combattre la droite et estime que les coupables sont des victimes plus touchantes. C’est ainsi que deux pères, dont les filles ont été violées et assassinées, faisaient partie des mis au pilori. Or, pour le Syndicat national des journalistes (SNJ), ce scandale aurait dû être étouffé, puisqu’il apporte "son plus total soutien" au SM. Mieux : pour la CGT de FR3, le journaliste a "sali" la chaîne. Réflexes staliniens.

    L’infiltration de la gauche dans la magistrature et les rédactions, mais aussi dans l’Éducation nationale, les sciences sociales ou la culture, n’est certes pas une surprise. La direction de FR3 a ouvert, lundi, une procédure disciplinaire contre un de ses journalistes, Clément Weil-Raynal, à l’origine de la révélation filmée du "mur des cons", composé de photos de personnalités exposées dans le local du Syndicat de la magistrature (SM). La chaîne publique se réserve de sanctionner son salarié, qui a mis au jour le parti pris de cette organisation judiciaire. Elle se flatte de combattre la droite et estime que les coupables sont des victimes plus touchantes. C’est ainsi que deux pères, dont les filles ont été violées et assassinées, faisaient partie des mis au pilori. Or, pour le Syndicat national des journalistes (SNJ), ce scandale aurait dû être étouffé, puisqu’il apporte "son plus total soutien" au SM. Mieux : pour la CGT de FR3, le journaliste a "sali" la chaîne. Réflexes staliniens.

    L’infiltration de la gauche dans la magistrature et les rédactions, mais aussi dans l’Éducation nationale, les sciences sociales ou la culture, n’est certes pas une surprise.

  • barbo
    barbo     

    La direction de FR3 a ouvert, lundi, une procédure disciplinaire contre un de ses journalistes, Clément Weil-Raynal, à l’origine de la révélation filmée du "mur des cons", composé de photos de personnalités exposées dans le local du Syndicat de la magistrature (SM). La chaîne publique se réserve de sanctionner son salarié, qui a mis au jour le parti pris de cette organisation judiciaire. Elle se flatte de combattre la droite et estime que les coupables sont des victimes plus touchantes. C’est ainsi que deux pères, dont les filles ont été violées et assassinées, faisaient partie des mis au pilori. Or, pour le Syndicat national des journalistes (SNJ), ce scandale aurait dû être étouffé, puisqu’il apporte "son plus total soutien" au SM. Mieux : pour la CGT de FR3, le journaliste a "sali" la chaîne. Réflexes staliniens.

    L’infiltration de la gauche dans la magistrature et les rédactions, mais aussi dans l’Éducation nationale, les sciences sociales ou la culture, n’est certes pas une surprise. La direction de FR3 a ouvert, lundi, une procédure disciplinaire contre un de ses journalistes, Clément Weil-Raynal, à l’origine de la révélation filmée du "mur des cons", composé de photos de personnalités exposées dans le local du Syndicat de la magistrature (SM). La chaîne publique se réserve de sanctionner son salarié, qui a mis au jour le parti pris de cette organisation judiciaire. Elle se flatte de combattre la droite et estime que les coupables sont des victimes plus touchantes. C’est ainsi que deux pères, dont les filles ont été violées et assassinées, faisaient partie des mis au pilori. Or, pour le Syndicat national des journalistes (SNJ), ce scandale aurait dû être étouffé, puisqu’il apporte "son plus total soutien" au SM. Mieux : pour la CGT de FR3, le journaliste a "sali" la chaîne. Réflexes staliniens.

    L’infiltration de la gauche dans la magistrature et les rédactions, mais aussi dans l’Éducation nationale, les sciences sociales ou la culture, n’est certes pas une surprise.

  • Open-your-eyes
    Open-your-eyes     

    Le coup classique en France (c'est quand même malheureux) : on fait des trucs qui pourraient être très bien, mais on les fait à moitié.
    Où y a t-il le plus gros risque (santé, cancer, etc.) et donc besoin de class actions DISSUASIVES pour les crapules qui font passer le fric des médocs avant la santé !!!??? dans ces secteurs-là...
    Pas cons, les députés qui doivent être plus ou moins actionnaires dans ces boites, ils ne vont pas voter des trucs qui leur feront du tort sur les dividendes...
    Donc, on va pouvoir attaquer en groupe les fabricants de stylos à billes qui fuient et tachent les doigts, les boissons qui perdent leur gaz trop vite... Ouais.

  • aldamo
    aldamo     

    bien mais devrait recouvrir le medical car d'apres emission de Y Calvi tres tres tres peu de gens atteints sont pris en compte
    Et les prothèses mammaires c'est pas scandaleux
    Et les autres prothèses?

  • pasdedoute
    pasdedoute     

    Je n'ai pas écrit que N SARKOZY avait fait du bon travail ! Je dirais surtout, il ne faut plus qu'il revienne ! Il avait toutes les cartes en mains et aurait pu faire beaucoup pour les français qui avait fondé beaucoup d'espoirs mais lorsque je l'ai vu dénier le non au référendum de 2005, ce mini traité signé des deux mains également par la gauche et F HOLLANDE à VERSAILLES, que j'ai vu arriver B KOUCHNER au gouvernement sans parler de toute la clique de socialistes dont il s'est entouré, LANG, AMARA, ROCARD, ATTALI, BESSON, BHL, JOUYET, HIRSCH, MORIN, ALLEGRE j'en passe et des meilleurs ! Et dire que les français avaient voté pour une politique de droite ! Là encore il nous a bernés et ce fut trop ! Dès 2007 j'avais déjà compris qu'il avait trahi son électorat ! Cela nous fera donc, avec F HOLLANDE, dix ans de socialisme ! N SARKOZY a satisfait son ego dans beaucoup de domaines, président de l'Europe mandat pendant lequel il s'est soucié beaucoup plus des autres pays que du sien, il n'était jamais là, retour dans l'OTAN, la Libye, etc...etc... Il a régné en maître absolu, les français n'ont pas la mémoire courte et il m'étonnerait qu'il soit réélu ! Donc je peux critiquer aussi la gauche surtout quand on sait le mal que F MITTERAND a fait au pays , je pense à MAASTRICHT qu'il a fait voter deux fois n'étant pas satisfait du résultat des urnes et aux affaires louches qui ont entaché ses mandats ! En serions-nous là aujourd'hui ? NON !

  • choppaul
    choppaul     

    BHamon a du boulot jusqu'au cou. Vos gosses sont en dangers regardez les produits chimiques dans les aliments des distributeurs. Nous ne donnerions pas cela à un animale. Future grand scandale dans un proche avenir.

  • jmichel01
    jmichel01     

    JAMAIS content le Francais
    .Personne n 'a jamais rien fait avant mais ça va encore pas.C'est sur que c est pas sarko avec tous ces potes des grandes entreprises qui allait faire un pas dans ce sens

  • aluilofeu
    aluilofeu     

    j'espere qu'une loi sera votée pour un délai de retractation pour les commandes faitent dans les foires . et oui , dans un milieu festif et euphorisant on ne peut pas se retracter sur un achat meme fait une heure avant !!!

  • tchalette61
    tchalette61     

    les servier, monsanto, renault et cie peuvent couler des jours heureux... pas concernés tous ces mafieux, allez tous les empoisonneurs, continuez a faire du fric sur la vie des gens!! le gouvernement vous le permet mais en plus il vous donne la légion d honneur!!!(si, si sarko l a fait) alors ne vous en privez pas, le monde est en surpopulation alors vous travaillez pour l intérêt général non??? bravo!!!! avec la tva à 5,5 sur les produits pesticides, insecticides et cie, c est pas beau ça?? quand tu empoisonnes tu as même une remise!!!et hammon qui se couche devant ces criminels, mais quand va t-on enfin changer de direction??? ah c est plus courageux d augementer les impots des français, ou de mettre les syndicalistes qui manifestent pour sauver leurs emplois aux mains de la justice!!! quelle bande de lopettes , leche bottes de la grande finance!! arrêtons tous de voter pour ces voyous!!!!!!et allons reclamer que le pouvoir revienne au peuple, comme en islande, reveillons nous et bougeons nous!!!

  • pasdedoute
    pasdedoute     

    Pas le courage d'aller assez loin, la méthode américaine permet d'ester en justice dans tous les domaines de la vie courante, ce que propose B HAMON est peu courageux et ne concerne pas grand chose ! B HAMON ne veut pas déranger les lobbies et vise à nous faire croire qu'il travaille et se préoccupe des consommateurs, donc de tous les français !

Lire la suite des opinions (16)

Votre réponse
Postez un commentaire