En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Lejaby : la colère des salariées après la décision du tribunal
 

Une nuit dans leur usine et la volonté, pourquoi pas, de mener une grève de la faim. Les salariées de Lejaby, à Yssingeaux en Haute-Loire, sont en colère après la décision hier mercredi du tribunal de commerce de Lyon, de fermer leur usine.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

51 opinions
  • quoiquilensoit
    quoiquilensoit     

    Tout délocaliser même la "C...rie."
    Bien sûr que ça coûte moins cher à fabriquer ailleurs où le salaire hebdomadaire correspond à notre salaire horaire.
    Mais il faudrait faire le total de l'assistanat
    qui vient remplacer les emplois perdus...
    Les marges....les actionnaires....la" libre entreprise"...tout ça , ça va avec...
    C'est bien d'appliquer des principes jusqu'au bout mais ça mènera où?
    Evidemment ceux qui travaillent dans des entreprises aujourd'hui à l'abri ne se sentent pas concernés...Les commandes sont là, les RTT aussi...Mais tout est question de temps...
    Avec les mêmes principes et la même idéologie, leur tour viendra avant leur retraite.

  • CROM
    CROM     

    Je m'en bats les c... avec une telle puissance que j'ai peur de rester handicapé. Sont-elles descendues dans la rue quand d'autres boites ont fermé ?

  • adjudentifrice
    adjudentifrice     

    Elle n'a pas de majorité parlementaire, puisqu'il n'y a pas de députés du FN à l'assemblée Nationale, c'est aussi simple ( UMP = 305, Socialistes, radicals .. . . = 197, Nouveau Centre = 24, Gauche demo. . . = 21, non inscrits et vacants = 30 ) et évidemment il en découle qu'il n'y a pas de groupe politique FN, autre élémént prépondérant

  • unmage44
    unmage44     

    Est ce que vous savez lire le français, apparemment non, ce que dit floukfrancbout, est bien réel, contrairement à ce que certains pensent et/ou veulent faire croire, le cout de la MO est un frein, beaucoup d'entreprises ratent des contrats, pourquoi ? masse salariale ( salaires + charges ) trop importante, alors quelle est la solution ?, d'après vous on continue ?, pourquoi pas !, mais il ne faut pas s'étonner que des entreprises ferment par manque de compétitivité, du fait quelles ne peuvent pas s'aligner Avant de dire n'importe quoi, apprenez ce qu'est la gouvernance d'une entreprise

  • ANDALOU POUR VENDETTA
    ANDALOU POUR VENDETTA     

    j'ai entendu le bon coeur habituel, surtout quand ça coute rien, de ce cher bourdin critiquer la fin de lejaby. Une question: combien sa meuf a acheté en 2011 des sousvets lejaby ? si ça se trouve, ZERO. Continuez à donner des leçons, philosophes à deux balles

  • bearn
    bearn     

    Il y a plusieurs années, lorsqu'ils voulaient agrandir, vu que c'était une entreprise, sous le giron américain, j'avais voté contre l'investissement, car sans être devin, il fallait s'attendre à la fermeture tôt ou tard, comme la plus part des entreprises, gérées par des étrangers. Ils prennent la technologie, et s'en vont.

  • Gtoutcompris
    Gtoutcompris     

    Pour ceux qui semble donner des excuses a la délocalisation et en vouloir au syndiqués, je leurs dis patieznce votre tour viendra....

  • jospic
    jospic     

    je suis de tout coeur avec ces salariées,je comprend leur colère et je les soutiens à 100%et j'espère que les dirigeants seront condamnés à verser de lourdes indemnités à ces asalariées,c'est honteux.j'ai entendu ce matin sur rmc le témoignage d'une salariée qui a dénoncé les mensonges de xavier bertarnd,ces politiques vivent vraiment dans leur bulle.écoeurant.

  • AVENTIS
    AVENTIS     

    la cgt va t"elle leurs rembourser les timbres de l"adhésion au syndicats qu"elles ont versèes depuis 30 ANS ....car les syndicats surtout la cgt ne dèfend que leurs intérêts pas les salariès!!et c"est un constat vu les dèlocalisations de ses dernieres annèes on ne peut que le constater....

  • mito21
    mito21     

    de tout coeur avec les salariers licencies, j'espere que les patrons delocalisateurs est casseurs de mains d'oeuvres en FRANCE vont payer un maximum de primes de licenciments et non pas l'etat Francais donc nous, qui sommes pour rien dans les mauvaises gestions et la recherche de profits a tout prix de ces patrons verreux

Lire la suite des opinions (51)

Votre réponse
Postez un commentaire