En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
L'école privée tire la sonnette d'alarme sur l'emploi enseignant
 

PARIS (Reuters) - La politique de l'emploi en matière d'enseignement en France conduit à une impasse, voire à une catastrophe à l'horizon 2012,...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

19 opinions
  • Verly.
    Verly.     

    ...ceux qui se croyaient protégés par un couvernement tutélaire se trouvent devant un triste constat et il n'est oas question pour autant de se moquer d'eux. L'école privée, la vraie, pas les boites à soupe, celle qui craignait que la laîcité finisse par faire oublier les valeurs chrétiennes ser end compte que ces valeurs là le néo-libéralisme n'en a rien à faire. Ce qui intéresse les Néo-libéraux c'est une école pour les riches onéreuse et performante ou on formera kes élites à garder le pouvoir et ou on s'organisera en caste. L'autre enseignement réservé aux classes économiquement inférieures aura droit a un enseignemnt sinistré. Plus question dans cet état de chose de valeurs chrétiennes, une vision du monde froidement économique. Dans cette affaire là, tous ceux qui d'un côté comme de l'autre refusaient d'admettre que la république et le christianisme défendaient des valeurs communes ont été roulés dans la farine. Tous à la même enseigne ...

  • MAYOUTE
    MAYOUTE     

    je lis énormément "vos réactions", tout le monde y va de son avis, bien, mais alors que le sujet parle de l'école publique vs l'école privée, je suis abasourdie par les fautes d'orthograhe que chacun peut lire, dur dur !!!
    je vous rassure tout de suite, je ne fais partie d'aucune caste loin de là mais j'essaie toujours de m'améliorer, de me corriger, de m'instruire. c'est très facile de s'en prendre à la terre entière et beaucoup moins de faire preuve d'humilité !!!

  • Verly.
    Verly.     

    ...égalité, veut dire que tous les citoyens sont égaux devant la loi, ils ont les mêmes droits et les mêmes devoirs. Devant la loi... devant la nature on n'y peut rien. Maintenant quand un individu a des difficultés, quelle est la part de la nature et celle de la société, vaste problème...
    Pour' ce qui concerne Jospin, d'accord il s'est complétement planté. Ancien gauchiste il était fasciné par la pédagogie institutionnelle et la pédagogie institutonnelle est une erreur en soi parce que l'école est traversée par la socièté. Il a cru bien faire mais il n' a réussi qu'à amener dans les écoles une bande de Bobos aussi farfelus qu'imbus de leur personne. Mais tout cela n'a rien à voir dans le débat car de toutes façons le privé porte une croix du même genre...

  • perdu 65T
    perdu 65T     

    privée ou public le problème des enseignants est partout et même pire dans le public. ma fille en CE1 à fait une année sabatique pas d'enseignant ou alors remplaçant du remplaçant du remplaçant du remplaçant nous en avons perdu notre latin. et resultat rien fait le professeur officiel est arrivé 1 mois avant la fin de l'année scolaire et tous les enfants sont passés ils avaient soit disant le niveau nous avons vu le résultat. la moitié ne savait pas lire et l'autre pas compter. le professeur de la classe l'année d'aprés s'est plaint comme si nous étions les coupables. nous avons fait ce que nous pouvions il est vrai nous aurions du les retirer de l'école vu qu'elle ne remplissait pas son role mais nous n'avons plus de place pour les regrets. Nous avons préféré faire confiance. aujourd'hui dans notre école des fermetures de classe une années sur deux les enfants sont expedier dans une autres école car trop d'élève par classe voilà comment ils font. une honte l'école d'aujourd'hui fabrique des cancres à moins d'etre nous même des enseignants, nos enfants ont une chance sur 10 d'avancer avec un niveau convenable.

  • Kadobonux
    Kadobonux     

    Ce que paye les établissements dits 'privés' c'est l'entretien des locaux. La quasi totalité des postes sont payés par l'argent public. De plus chaque établissement reçoit un 'forfait d'externat' pour chaque élève. Malgré ces conditions très favorables, les résultats de ces établissements ne sont pas meilleurs que ceux des établissements publics. C'est donc l'argent des contribuables qui fait fonctionner les établissements privés. Il est normal que l'Etat veille aux respects des règles.

  • lipo
    lipo     

    -si même les cathos s'y mettent !!! Pourquoi tirent-ils la sonnette d'alarme alors que l'enseignement privé fonctionne avec les deniers publics ?...nos gouvernants voudraient-ils rendre au privé ce qui est au privé ? j'en doute, pour ma part j'arrêterai de financer le privé pour redistribuer vers le public...

    -séparation de l'église et du pouvoir : laissons les cathos financer leurs écoles ou alors finançons et ouvrons (plus largement) des écoles de toutes confessions...

  • hop75
    hop75     

    vous commencez à nous emmerder avec vos problemes avec la religion, c'est quoi ton probleme avec les catholiques, moi je suis athée mais cette religion fait partie de l'histoire de notre pays, excuse nous d'avoir une histoire alors les autres religions ne font pas parties de l'histoire de mon pays ou de la culture de mon pays

  • renoir
    renoir     

    Il faut parler de ce qu'on connaît . D'abord il y a les "boîtes à bac " qui sélectionnent les élèves à l'entrée et affichent 100% de réussite . Ensuite il y a les lycées qui doivent accueillir tout le monde même ceux qui ne comprennent pas ce qu'ils lisent et qui malgré cela affichent un taux de réussite de 75% .C'est souvent bien plus méritant que les 100% des lycées d'excellence . Mais pour avoir une classe d'âge avec 80% de bacheliers on a dû le donner en grande partie sauf le bac S qui se tient encore assez bien . L'avantage c'est que parents et enfants sont contents en juin et peuvent se faire une grillade au champagne . Malheureusement ce qu'ils ne savent pas c'est que c'est un bac de pacotille où peu de connaissance sont exigées . Arrivés à l'université où on ne triche pas sur le niveau et 50% des étudiants repartent au bout de la première année même si on leur donne des cours de rattrapage comme français et orthographe par exemple....

  • travailleur qui ne sert qu'a payer
    travailleur qui ne sert qu'a payer     

    A tous ceux qui bénissent les écoles privées, n'oubliez pas qu'elles sont semi-privées (énormément de subventions publiques) et qu'elles choisissent leurs élèves ou peuvent les jeter du jour au lendemain s'ils n'ont pas de bons résultats. Imaginez si le public pouvait faire pareil. Seulement le public se doit d'accueillir tout le monde, y compris les enfants des cassos qui n'ont pas envi de bosser, qui ne sont pas pris en charge par leur parent et qui font que le prof passe plus de temps à les calmer qu'a enseigner. Dans beaucoup d'école, le prof fait plus de la garderie et de l'éducation parentale que de l'enseignement. Comparons ce qui est comparable avant de pointer du doigt les quelques disfonctionnement du public. Qu'on arrête de subventionner le privé (après tout, le privé devrait pouvoir sedébrouiller seul, en plus dans un pays laïc, les écoles catho ne devraient avoir aucune subventions), obligeons les à avoir un quota de cassos comme pour les entreprises et on fera le bilan. Les dés sont largement pipés : subventions + choix des élèves, pas étonnant qu'ils se débrouillent mieux. C'est comme si vous compariez une équipe de foot avec que des pros triés sur le volet et une équipe avec de bons joueurs, des handicapés qu'il faut insérer et des joueurs qui n'aiment pas le foot et qui perturbent les entraienements et ne jouent pas lorsqu'ils sont sur le terrain.

  • tombass
    tombass     

    l'école est l'exemple type de ce que égalité fraternité donne : un désastre. Je m'explique , croire que l'égalité existe est ridicule , utopiste, ce qui revient à dire narcissique. Jospin qui c'est bien occupé de l'educ nationale en à fait un labo d'expérience collectiviste ou tout le monde donne son avis , ou tout le monde est égal - à la somme des plus nases- Les grandes écoles (oui à un moment la sélection existe) est une chasse gardée de plus en plus élitiste (suivez mon regard) , faire croire que l'égalité donne les mêmes chances à tout le monde c'est provoquer des inégalités odieuses en massacrant les plus faibles au profit de son dogme (j'ai vécu à cuba et trouve ce pays parmi les plus inégalitaires qui soit)

Lire la suite des opinions (19)

Votre réponse
Postez un commentaire