En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le droit du travail en prison est encore dérogatoire
 

Le conseil de prud'hommes se prononcera ce vendredi à 13h sur le droit du travail carcéral, encore peu encadré. Au-delà de la question de la réinsertion, certains évoquent une véritable « exploitation ».

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

65 opinions
  • pape83bis
    pape83bis     

    mais nous avons une garde des "SOTS"lamentable qui déverse continuellement sa haine envers le peuple français de tradition...

  • pape83bis
    pape83bis     

    pour dissuader de ne pas replonger.Ces gens recommenceront pour la plupart. CE SONT DES IRRESPONSABLES QUI SONT INCAPABLES D'ASSUMER CE QU'ILS ONT FAIT.A salaire égal, l'emploi doit revenir aux honnêtes gens.

  • MARZIUS
    MARZIUS     

    si les détenus veulent êtres payés au même titre que les honnetes citoyens, qu'ils payent alors leurs séjours en prison et leur bouffe. pourquoi la société doit elle leur assurer le gîte et le couvert sans contre partie.

  • skoudou
    skoudou     

    D'accord avec vous c'est la honte quand on pense que les personnes agées ne peuvent pas payer leur maison de retraite, les tolards seront bientôt mieux logés,j'ai honte !

  • rigolo17
    rigolo17     

    Je suis 100% d'accord avec vous. Et en plus je rajouterais parmis les choses à payer par les détenus : la rémunération des gardiens, les frais d'hôtellerie, les frais de justice, ...
    Je suis également persuadé que le fait d'être obligés de travailler ferait réfléchir certains voyous, vu qu'ils en ont peur du travail!

  • skoudou
    skoudou     

    Une toute petite idée, une pancarte dans le dos et hop sur les routes a nettoyer les fossés,les routes,repeindre les batiments dans les zones et gratuitement bien évidement, de toute façon ils sont nourries,logés,blanchies, chauffés ils prendront l'air toute la journée.Et encore c'est pas chère payé pour les détraqués sexuel, pédophiles,voleurs etc..... Les pauvres sans domicile fixe sont moins bien qu'eux.

  • Blee
    Blee     

    RMC , Pourquoi vous ne parlez jamais des honnêtes gens qui travaillent pour moins de cinq euros de l'heure. Les distributeurs de prospectus par exemple . Ah oui , vos annonceurs dont la grande distribution. Pourtant l'URSAAF et la SECU aimeraient aussi que la loi soit respectée et appliquée .

  • PRUNIER
    PRUNIER     

    IL Y A BEAUCOUP DE RETRAITES QUI AIMERAIENT AVOIR 5 OU 6 E DE L HEURE POUR POUVOIR SE NOURRIR UN PEU MIEUX OU SE SOIGNER.
    POURQUOI NE PAS LEUR DONNER LE TRAVAIL.

  • Maku
    Maku     

    Naîf...............

  • KRIM-CRETEIL
    KRIM-CRETEIL     

    Le salaire des détenus n'est pas payé par l'Etat mais par des entreprises partenaires de l'Administration Pénitentiaire dénomées "opérateurs", il s'agit donc de revenus privé et en aucun cas sela provient de nos impôts

Lire la suite des opinions (65)

Votre réponse
Postez un commentaire