Le souvenir de la déportation des juifs encore très présent à Drancy

François Hollande commémore ce dimanche la rafle du Vél d’Hiv d’où 13152 juifs furent déportés. De cette sombre période, un autre lieu témoigne du sort des juifs durant l'Occupation: le camp de Drancy, désormais devenu la cité de la Muette.

Diane Gouffrant | Tanguy de Lanslais
Le 22/07/2012 à 11:59
Mis à jour le 22/07/2012 à 13:26

La plupart des juifs déportés de France sont passés par Drancy

Les façades sont exactement les mêmes qu’en 1942. A cette époque, on l’appelait le camp de Drancy. Moins célèbre que le Vél d'Hiv, il demeure un lieu symbolique de la déportation.  Aujourd’hui, nous sommes à la cité de la Muette. La plupart des juifs déportés de France sont passés par ici, parqué dans ce bâtiment avant d’être envoyés vers  les camps de la mort. Lucien Tinader est un peu le gardien des souvenirs de ce lieu.

76.000 juifs sont passés par Drancy, moins de 2.000 sont revenus

Il nous montre un passage. Il y a 70 ans, tous les juifs qui arrivaient au camp, passaient obligatoirement par  là. Lucien nous montre à présent ce qu’il reste d’un tunnel. Pendant des mois des résistants ont creusé, pour tenter de parvenir jusqu’au camp de Drancy, mais arrivés à moins de 3 mètres du bâtiment ils ont été dénoncés.

Depuis 1947, le camp de Drancy a été transformé en logements sociaux. Ici, tout le monde connait son histoire. Entre 1941 et 1944, la majorité des 76.000 juifs sont passés par Drancy. Moins de 2.000 en sont revenus.

La question du jour

Etes-vous favorable à l'instauration d'un Smic jeune, inférieur au Smic?