En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Le réfugié, auparavant soupçonné de vouloir commettre un attentat en France, n'est plus assigné à résidence

Police
 

Ce réfugié afghan avait été arrêté à paris le 5 août. Relâché le lendemain, il avait cependant été assigné à résidence dans les Yvelines. 

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • danbas84
    danbas84     

    Alors on lui donne la nationalité française avec un pécule de 7000 euros ?

Votre réponse
Postez un commentaire