En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Esteban mis en examen dans l'affaire clément méric
 

PARIS (Reuters) - Le principal suspect dans la mort du militant antifasciste Clément Méric a été mis en examen samedi soir pour violences ayant...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

62 opinions
  • norton___13
    norton___13     

    Les médias n'en parlent plus... l'affaire fait pchittt !!!! Après avoir fait la UNE de tous les journaux, plus un mots, plus une ligne... Quelles explications ?

  • maxou59
    maxou59     

    Selon le J T la victime a provoqué des personnes d extrême droite et les a attendu dehors,pour en découdre.et pas pour leur jeter des fleurs. Ceux ci ont appelé des amis et paf. ...la bagarre. On voit la victime,foulard lui cachant le visage face aux policiers....il cherchait la castagnettes avec eux.. Certes le groupe d extrême droite va être supprimé et celui d extrême gauche. ,?.....

  • gan
    gan     

    Comme quoi il y a deux sortes de média : ceux qui censurent et ceux qui expliquent la vraie vérité ( comme le journal Le Point )

  • gan
    gan     

    La gauche est génétiquement totalitaire. À chaque fois qu’elle est parvenue au pouvoir, depuis 1789, elle a éprouvé la tentation du totalitarisme et y a cédé, y compris sous la présidence de François Mitterrand – rappelez-vous les montages, rappelez-vous Carpentras…

    Elle le montre une fois de plus par la manière dont elle réprime la contestation de la loi Taubira dénaturant le mariage, en pratiquant toutes les formes connues de coercition, y compris, une fois de plus, le mensonge et l’amalgame.

    Carpentras : en 1990, une équipe de skinheads sans aucun lien avec le Front national avait profané une tombe dans le cimetière de la ville. Le pouvoir socialiste avait immédiatement dénoncé la prétendue responsabilité du parti lepéniste et François Mitterrand en personne, accompagné de tout le gouvernement (et de nombreux politiciens de droits et du centre), avait défilé en tête d’une manifestation contre le FN. Dans le cortège était brandi un mannequin empalé sur un manche à balais, représentant Jean-Marie Le Pen et portant le message : « Carpentras c’est moi ! ».

    Carpentras, ce n’était pas Le Pen, ni personne du Front national. Yves Bertrand, directeur central des Renseignements Généraux de 1992 à 2003, a depuis lors confirmé le montage, dans son livre Je ne sais rien… mais je dirai (presque) tout. Le chef du commando auteur de la profanation, Jean-Claude Gros, a été tué en 1993, à 27 ans, dans un accident de la circulation : sa moto fut percutée par une voiture dont le conducteur, Rachid Belkir, fut lui-même repêché peu après dans le Rhône, deux balles dans la poitrine et les pieds scellés dans du ciment. selon les conclusions des enquêteurs, il aurait été victime d’un règlement de comptes entre trafiquants de stupéfiants…

    Autre montage médiatico-politique en 1995. Le 1er mai, en marge de la manifestation d’hommage à Jeanne d’Arc organisée par le Front national, des skinheads jettent à la Seine, depuis le pont du Carrousel, un immigré marocain, Brahim Bouarram. De nouveau, le parti lepéniste est déclaré responsable alors que les faits se sont déroulés hors de la manifestation et que les meurtriers ne font pas partis du Front national.

    Aujourd’hui, ce n’est plus le parti lepéniste, mais le mouvement d’opposition à la loi Taubira qui fait les frais de l’amalgame et de la désinformation, au lendemain de la mort d’un militant d’extrême gauche, tué au cours d’une rixe avec des militants d’extrême droite. Skinheads d’un côté, redskins de l’autre : où est le rapport avec les participants aux manifestations en faveur de la famille ? À l’exception de quelques provocateurs de police vite repérés, on ne voit pas de skinheads parmi les jeunes qui affrontent les policiers en fin de manif, ni parmi les veilleurs, ni parmi ceux qui harcèlent et huent les ministres lors de leurs déplacements.

    Avant même que toute la lumière soit faite par la justice sur des faits encore très opaques (les militants d’extrême droite plaident la légitime défense et les amis du morts n’ont rien de doux agneaux), la gauche veut en profiter pour dissoudre « les groupuscules » (ceux d’extrême gauche, pas moins violents, n’étant évidemment pas visés…)

    Où commence l’extrême droite et qu’est-ce qu’un « groupuscule » pour Manuel Valls, qui n’hésite pas à lier cette rixe, survenue à l’occasion d’une vente privée de vêtements, avec les manifestations contre la loi Taubira ? Le Printemps français, par exemple, est-il concerné ?

    Poser la question c’est y répondre : le gouvernement utilise la mort tragique d’un jeune homme à des fins politiciennes. C’est de la manipulation de cadavre. Rien que pour cela, Manuel Valls devrait démissionner

  • nadine mouk
    nadine mouk     

    Ton com est excellent, les poncifs étaient tous là, et tu résumes très bien ce reportage, fait par Mme De Bouse..... Mais tu as eu beaucoup plus de courage que moi, j'ai très vite décroché, et je suis allé me couché. Mais une chose m'a rassuré, avec ce genre de reportage contre productif, le fn peut dormir tranquille, car il ne peut convaincre que les convaincus, que sont nos bobos de gôche. La machine fn est en marche et rien ne pourra plus l'arrêter....

  • emile rivain
    emile rivain     

    legitime defense face a des sauvageons d'extreme gauche

  • HAAIAH+
    HAAIAH+     

    il n'y a que 12% maximum de votant pour ces extremes gauche !!! Alors il y a 88% de fachistes en france ?

  • brzzzz
    brzzzz     

    Pourquoi RMC ne parle-t-il pas de cet autre fait divers ? Parce que l'agresseur et l'agressé sont des gens de gauche ?

    http://www.rennes.lemensuel.com/actualite/article/2013/06/07/un-jeune-homme-decede-apres-avoir-recu-un-coup-de-poing-rue-saint-michel-14526.html

  • en colère........
    en colère........     

    on evite de faire une ambuscade a des skinhead et surtout d'emmener un gamin qui sort d'une leucemie...a gauche aussi ils sont tres cons..!

  • FGH678
    FGH678     

    Quand le pire du socialisme internationaliste encontre le pire du socialisme nationalisme ca fait du grabuge.
    Et dire que notre dictature socialiste va trouver encore des excuses pour nous dire que leur idéologie n y est pour rien.

Lire la suite des opinions (62)

Votre réponse
Postez un commentaire