Le premier procès du Médiator s’ouvre ce lundi

C'est ce lundi que doit s’ouvrir le premier procès du Médiator au tribunal correctionnel de Nanterre dans les Hauts-de-Seine. Retour sur l'un des plus gros scandales sanitaires de ces dernières années.

Johanne Portal | Pierre-Emmanuel Becet.
Le 13/05/2012 à 17:10
Mis à jour le 13/05/2012 à 20:41

La pneumologue Irène Frachon qui a dénoncé la première les risques du Mediator témoignera à Nanterre lors du procès des laboratoires Servier, accusés de "tromperie aggravée".

"J'attends une chose simple : un coup d'arrêt dans la spirale du déni et du mensonge dans laquelle (le laboratoire) Servier ne cesse de s'enfoncer", déclare-t-elle dans un entretien à l'AFP.

Pour la spécialiste, citée comme témoin par les parties civiles, ce positionnement dans la dénégation est "destructeur sur le plan moral" pour les malades. "On est mi-2012, et pas une victime n'a reçu un centime et pas un mot de regret" en trois ans, se désole-t-elle.


    



Toute l'actu Société

La question du jour

Série de crashs aériens: avez-vous plus peur de l'avion?