En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
An anti-tourism sticker is pictured near Park Guell at the Vallcarca neighborhood on May 13, 2017 in Barcelona.
PAU BARRENA / AFP
 

Alors que les manifestations contre le tourisme de masse se multiplient en Europe, les élus du Pays Basque, une région qui accueille de très nombreux vacanciers, plaident pour maintenir le bon équilibre.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFMTV Midi

Newsletter BFMTV Midi

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • Klik92
    Klik92     

    les Hotels sont vides

    et quand ils travaillent c'est à perte

    je le sais je suis hôtelier

  • Klik92
    Klik92     

    Il y a TOURISME et tourisme

    dans un hôtel, d'abord ON NE PEUT PAS FAIRE N'IMPORTE QUOI
    les réceptionnistes veillent à la sécurité au calme et a la proporeté

    dans un appartement meublé ben rien

    c'est aussi de ca que ce plaignent les riverains

  • Cianel
    Cianel     

    et sans tourisme les "locaux" se plaindraient du manque de travail...... J'ai de plus en plus de mal à comprendre les mentalités!!!!!

  • euh la
    euh la     

    N'oublions pas un effet pervers du tourisme sur les populations locals . Le tourisme fait monter le prix de l'immobilier et bien souvent la population local ne peuvent pas, bien souvent pas mettre le prix que les touristes mettent dans l'immobilier . Cela a été le cas dans les années 1970 sur les côtes Normandes ou sur l'île de Ré en charente . Certains locaux de l'île de Ré sont devenu assujétis sur l'ISF à cause de la valeur de l'immobilier de leurs île . Et les locaux se voient dépouiller de leur "territoire" d'origine car ne pouvant mettre le prix pour acheter chez eux . Et sans parler de la valse des étiquettes des commerçants durant la saison estivale .

  • makana
    makana     

    Bien sur que ça va arriver à Panam d' ici peu , les transports exploses de touristes ,les restos sont bondés , les grands magasins sont prix d' assaut par les Asiatiques qui ne pensent qu' au shopping ,la qualité de vie du Parisien est vraiment dégradée !!!

    makana
    makana      (réponse à makana)

    Les transports explosent de touristes et , n’oublions pas la pollution que peut produire les millions de personnes supplémentaires !

  • PlusZero
    PlusZero     

    encore une belle connerie... et encore plus de gens au chomage... mais les veerts ROUGES s'en foutent....

Votre réponse
Postez un commentaire