En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Long chemin vers l'autonomie des sans abri strasbourgeois
 

par Gilbert Reilhac STRASBOURG (Reuters) - Avec son potager, sa basse-cour et ses chalets à toit plat disséminés autour d'une place publique, le...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • ellecourtellecourtlabanlieue
    ellecourtellecourtlabanlieue     

    PARTOUT EN FRANCE IL Y A DES GUETTOS...et quand les gens ne veulent pas quitter le quartier pour qu'ils puissent faire leur bizness...ils s'arrangent par l'usure,en faisant le bazarre la nuit et en ce moment ils sont pèpères la police ne se dérange plus pour ça...donc on quitte le quartier, on va payer un logement beaucoup plus cher,on se privera de bien d'autres choses, mais au moins, nous qui allons travailler quand le réveil sonne à 6H on dormira plus que de 2heures...le résultat, c'est qu'ils se fabriquent eux même leur guetto.

  • louisdesort
    louisdesort     

    La France est le premier pays au monde où les gens sont le plus aidés socialement,et ils ne cessent de ce plaindre,ne sont jamais content, en veulent toujours plus ,allez donc faire un tour en Roumanie, à Johannesbourg , aussi à New York là vous comprendrez le sens de la vraie pauvreté, A coté les Français sont de grands enfants gâtés.

  • fréjus
    fréjus     

    J'aime assez la philosophie qui se dégage. le respect de soi, des autres et être respecté avec son vécu. Ëtre écouté et entendu. 10 résidents du début c'est vraiment bien de savoir qu'ils prennent le temps et qu'on leur laisse le temps, de se soigner, de se construire et de faire leur vie. Je m'inviterai bien à l'omelette communautaire.

  • SDFAlsace
    SDFAlsace     

    un bon projet qui a évolué avec le temps et surtout avec les gens. Bonnes remarques de ce directeur qui est une exception car sur le terrain en permanence, avec les gens... Nous trouvons cette expérience révélatrice des incohérences du "système" qui se généralise, comme ce plan "logement d'abord"...

  • véritéfraiche
    véritéfraiche     

    mettre la bourgeoisie dans les quartiers digne et la misere dans un aquarium d'ou la bourgeoisie peut contempler son avidité spéculative. A chacun son ghetto pourvue que resserrement ai la même odeur !

Votre réponse
Postez un commentaire