En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Le gouvernement veut réformer le bac pour limiter l'échec en fac

Image d'illustration - Cours à la fac
 

INFOGRAPHIE - 60% des étudiants en fac sont recalés en seconde année. La réussite dépend bien souvent du baccalauréat et de la discipline choisis par les bacheliers. Alors que Jean-Michel Blanquer s’apprête à durcir l’examen national d’ici 2021, BFMTV.com revient en chiffres sur le phénomène d’écrémage en licence.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFMTV Midi

Newsletter BFMTV Midi

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • SuperPlus
    SuperPlus     

    Bonne décision MAIS à l’envers de ce qu’il faudrait faire ! Jusqu’il y a une trentaine d’années, le bac français était reconnu à l’étranger y compris pour les universités américaines, comme une preuve de savoir… Les socialo-communistes étant passés par là, le bac est devenu un « truc » sans valeur ou presque… mais au lieu de mettre la barre plus haut, la barre va encore baisser… il est vrai que si les jeunes sont à fac, ils ne comptent pas dans les statistiques du chômage… Par contre, les bancs de la fac sont pleins mais les résultats pauvres, très pauvres, donc après quelques années à ne RIEN apprendre, chômage garanti…

Votre réponse
Postez un commentaire