En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Le général Olivier de Bavinchove sur le plateau de BFMTV-RMC, le 30 janvier 2015.
 

Ancien chef d’état-major de la force internationale de l’Otan, le général Olivier de Bavinchove était l'invité de BFMTV-RMC, vendredi matin.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • Facebook-856623514349086
    Facebook-856623514349086     

    de tous les façon les officiers on toujours était contre l'armée de conscrit ,et bien ils on tord ,nul ne sait se que demain adviendra ,mais un service militaire et nécessaire comme en Suisse et apprendre le maniement des armes ,vu certains information la paix et fragiles et notre peuple n'ai pas de la chair a canon

    ancien
    ancien      (réponse à Facebook-856623514349086)

    Difficile d'admettre votre affirmation : dites nous donc depuis quand la conscription a été supprimée. De tous temps, les appelés ont été la partie la plus importante de l'armée et il n'y a eu qu'en Indochine où les appelés n'ont pas été envoyés et l'on a vu l’intérêt que la population portait à ce conflit ....

  • pete drire
    pete drire     

    ce general dit non car il sait que ses gradés ne seraient plus à la hauteur et seraient débordés par les têtes brulées...lol

    ancien
    ancien      (réponse à pete drire)

    Sans doute, mais il y a bien longtemps que "la discipline n'est plus la force principale des armées..." comme j'ai eu l'honneur de l'apprendre dans mon jeune temps et de l'appliquer sans difficultés car, à l'époque, elle était dans le prolongement de l'autorité du pater familias.

    Glochide
    Glochide      (réponse à pete drire)

    Bien sûr , c'est ce que je dis depuis longtemps . Chirac l'a supprimé parce que il serait devenu impossible de convoquer certains jeunes . La caserne brûlerait le soir même . Il n'y a qu'à voir quand ils débarquent dans une station où on leur a loué un chalet ! Le soir même il est vandalisé .....

  • MONGENERAL
    MONGENERAL     

    @jeronita. (déjà, on écrit pas MR Bourdin mais M. Bourdin) c'est de l'anglais MR pour Mister ! et apprenez que : Pour l'armée de terre, il est interdit de dire, MON général, sur décision du Général de Gaulle ! Heureusement que le ridicule ne tue pas ! C'est pour cela que M. Bourdin ne dit pas Mon Général, car il doit connaître ce fait. Et même un général de terre, vous couperez le sifflet, si vous lui dites MON Général !

  • jeronita
    jeronita     

    Veuillez informer MR BOURDIN que lorsqu'un homme s'adresse à un général, il se doit de dire MON Général ; seule un femme dit Général.
    De plus il est fort incorrect même si on s'appelle MR BOURDIN d'appeler ce Général par sonseul prénom et nom !!!!!!!!!!!!!!!!

  • gaulliste30
    gaulliste30     

    et quand il va falloire mettre des armes dans les mains des civils on va faire comment..???

    vu comment les choses sont engagées cela va arriver à plus ou moins long terme.....KOSOVO le retour.!!!!

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Ca peut être tellement tout et n'importe quoi "un service militaire".
    C'est comme "un mariage pour tous".
    Tout dépend de ce qu'on met dedans.
    Sans le savoir on peut difficilement être pour ou contre.

  • faupacroire
    faupacroire     

    Utopie de croire au retour du service militaire! Il n'y aurait pas fallu le supprimer! maintenant cela est impossible matériellement et surtout financièrement! C'est de la nostalgie d'anciens de mon âge!

    HeyBaal
    HeyBaal      (réponse à faupacroire)

    En quoi c'est plus difficile de le remettre en oeuvre financièrement après presque 20 ans d'économies qu'en ayant dû assumer sa charge durant tout ce temps ?

Votre réponse
Postez un commentaire