En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le décrochage scolaire progresse en france
 

Le taux de scolarisation des jeunes âgés de 15 à 19 ans a légèrement baissé en France depuis quinze ans, un constat préoccupant selon l'organisation. « J’ai vu tout de suite que je n’accrochais pas », raconte sur RMC Agathe, qui a tout arrêté en seconde.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

48 opinions
  • Wolfony
    Wolfony     

    Le décrochage scolaire, un vrai problème pour les parents,d'autant que les solutions se font rares. Les parents se sentent démunis.
    Sur Paris, des solutions de préceptorat voient le jour, comme au sein du Cours du Pont de Pierre, mais ces initiatives sont locales, avec des financements privés et peuvent accueillir peu d'élèves. Un partenariat Public-Privé pourrait encourager les écoles alternatives pour que les enfants décrocheurs puissent trouver d'autres modèles que celui de l'école traditionnelle.
    Affaire à suivre avec les réformes à venir...

  • kevhofland
    kevhofland     

    Elle est marrante la gamine :"Les horaires, l’organisation, on n’a pas le temps de manger, pour moi ce n’était pas trop supportable, je me suis dit "j’arrête les cours" . Pourquoi, tu crois que dans l'animation, tu vas avoir deux heures pour manger ? Tu mangeras en même temps que les gamins et tu devras les servir en plus !! Donc tu auras zéro minute à toi. C'est ça la vie, ya des horaires, pas le temps pour manger à midi, c'est dur, on est obligé de se lever le matin, etc . Elle a fait sa crise d'adolescence et elle va se retrouver avec un boulout pourri dans les mêmes conditions qu'à l'école. Super ...

  • greee
    greee     

    le travail est une corvée comme aller au toilette....
    bref rien de bien passionnant.....

    sauf que l'on va être mieux après y aller
    l'école c'est la même chose il faut que les enfants ne se trouvent pas malheureux de travailler.

    c'est le comportement de la mère qui fait que l'enfant ne se passionne pas pour son travail scolaire

    bref l'école c'est comme les abdominaux c'est le jour où on doit se bouger que l'on s'apperçoit que l'on en a pas

    bref l'école c'est lart de se donner du mal pour avoir moins mal....

    très difficile pour un enfana a qui on apprned plus à se projeter dans le futur
    exemple des économies sur 2 à 3 ans pour s'acheter son 1er vélo...

  • heyheyhey
    heyheyhey     

    Lol!! Merci chérie Bibi de montrer que certaines personnes (telle que toi)n'ont encore rien compris

  • JR60
    JR60     

    Si tous les enfants du primaire passaient au Collège en maîtrisant les fondamentaux peut-être que le décrochage scolaire en France n'aurait pas lieu. Il faut arrêter de suivre les pédagogues et revenir aux bases qui ont fait que les enfants, français ou étrangers, savaient lire à la fin du CP. Au collège, il faut enseigner par exemple l'histoire chronologiquement, sinon les élèves sont déboussolés. Les politiques qui gouvernent la France sont les fautifs, ils laissent les groupes de pression agir et aujourd'hui on est surpris de constater que l'école ne fait plus son boulot.

  • Sous liberté conditionnelle
    Sous liberté conditionnelle     

    Garde ton sang froid, Jacquot. On a pas besoin de cet enseignement quand on est ado, en construction. Les gens qui accèdent à l'enseignement supérieur sont supposés apprendre plus vite, plus fort et mieux que les autres et peuvent donc assimiler ces axiomes et autres tortures inutiles plus facilement que la majorité, à qui c'est im-po-sé.

  • Sous liberté conditionnelle
    Sous liberté conditionnelle     

    La connaissance et les diplômes ne sont plus suffisants. Il faut aussi être flexible, faire abstraction totale de sa vie personnelle au profit de la vie de l'entreprise et montrer une adulation marquée pour le Veau D'Or. Pour que les portes s'ouvrent, il faut connaitre quelqu'un, parce qu'il y a pléthore de diplômés.Tu sais comme moi que l'offre est bien supérieure à la demande. Si je peux me permettre une remarque, je dirai qu'il faut être à la bonne place, au bon moment et dans les bonnes circonstances. Le reste n'est que vue d'esprit...surannée.

  • Chérie bibi 26
    Chérie bibi 26     

    Parce que vous leur faîtes la classe vous?

  • Chérie bibi 26
    Chérie bibi 26     

    "on ne nous apprend pas à nous passionner", "on n'a pas d'objectifs", ben oui, et c'est pas le prof de base, bon fonctionnaire bien formaté par l’administration non productive, ultra-protégé avec son boulot garanti, qui est là pour ses 17 heures de boulot hebdomadaires, qui va motiver les élèves!

  • l'ortie
    l'ortie     

    ah bon les parents sont responsales du contenu de l'enseignement ??? depuis quand sommes nous tous des surdouées en maths physique chimie ! Alors suivons votre raisonnement un chirurgien qui loupe son operation c'est a casue des ses parents ? Un pompier qui eteind pas un feu c'est a cause de sa mere ? Logique c'est a cause d'eve si on nous a viré du jardin du paradis !

Lire la suite des opinions (48)

Votre réponse
Postez un commentaire