En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Le tarmac de l'aéroport de Roissy, le 18 août 2014.
 

L'autopsie pratiquée sur le corps de l'Algérien mort au cours d'une procédure d'expulsion, jeudi, a révélé qu'il a été victime d'une asphyxie due à une régurgitation gastrique. Samedi, le ministre des Affaires étrangères algérien a demandé à Paris des informations "officielles et précises".

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

18 opinions
  • beaudolo
    beaudolo     

    où sont les 88 commentaires, comment fait-on pour les lire?

  • petitchocolat
    petitchocolat     

    Réponse à simonlpoisson :
    En postant mon commentaire, je n'ai insulté personne. Faites donc la même chose. Car si BFM laisse passer des coms de "facho" comme vous dites, BFM laisse passer également des petits coléreux insultant comme vous qui ne supportent pas la contradiction. A bon entendeur !

  • petitchocolat
    petitchocolat     

    Alger demande "des informations précises" ? Quand il était en taule et mettait le b................ sur le territoire, Alger ne se posait pas de question.

    HeyBaal
    HeyBaal      (réponse à petitchocolat)

    J'ose espérer que si un Français devait décéder alors qu'il est entre les mains de la police algérienne, quel que soit son "palmarès", la France demanderait des informations précises.

    le citoyen français
    le citoyen français      (réponse à HeyBaal)

    sachez que l’Algérie à refusé l’enquête par la justice française suite aux massacres des moines de tibérine ; en outre les centaines de franco maghrebins qui pour échapper à la justice française se réfugient chez eux (au bled) sans volonté aucune des gvt locaux de les sanctionner ; enfin, bouteflika est débiteur de centaine de milliers d'euro suite à ses nombreuses interventions médicales ici en France notamment à l’hôpital du val de Grace : assez de se faire mal mener par l’Algérie pour quelques M3 de gaz : FRANCE RÉVEILLE TOI ETUN PEU DE FIERTÉ QUE DIABLE

    patriote13
    patriote13      (réponse à le citoyen français)

    Ami, entends tu le vol noir des corbeaux sur nos plaines ...

  • AgentK3
    AgentK3     

    Sans doute avait-il fait autant de mal là-bas qu'ici en France, par contre en Algérie ils n'ont sûrement pas des peines de justice qui font rire comme les nôtres...

  • Mallet
    Mallet     

    Que l Algérie commence par nous donner des explications sur la mort des moines de Tibirhines !!!!!!! C est autrement plus grave.

  • Grincheux
    Grincheux     

    Cela devient une affaire d'Etat !!!

  • clamecy09
    clamecy09     

    Je trouve démentiel que l'avocat donne des explications médicales, il ne manque pas d'air ! un avocat quoi !!!!!

  • R.I.P
    R.I.P     

    Le casier judiciaire chargé de cet homme avait conduit à la décision de son expulsion , Le casier judiciaire chargé de cet homme avait conduit à la décision de son expulsion. Depuis 2000, il avait été condamné plus d'une dizaine de fois en France, notamment pour des vols, des escroqueries et des violences, et avait effectué plusieurs séjours en prison. Il était incarcéré lorsque la décision de l'expulser a été prise.

    STOP la pleurniche ,la justification, la culpabilisation , le pseudo racisme ambiant qui règne ici alors qu'il n'y en a pas

  • Jean Jeandelin
    Jean Jeandelin     

    . On ne saura donc jamais pourquoi il voulait tant rester en France ???? ....

    tout cela à cause d'une crise d'acidité et de reflux mal amorti .... c'est moche.

  • chris0711
    chris0711     

    Du grand n'importe quoi! Voilà qu'ils s'intéressent à leurs ressortissants maintenant? Et si cette inquiétude et cette attention pouvait aussi valoir pour toute la population restée au pays?

Lire la suite des opinions (18)

Votre réponse
Postez un commentaire