En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le CV anonyme est mort
 

Le CV anonyme était censé donner leurs chances aux jeunes demandeurs d'emploi issus de l'immigration. C'est tout le contraire qui s'est produit. Selon un rapport, le système handicape les candidats à l'embauche. Il vient d'être officiellement enterré.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

117 opinions
  • Olati
    Olati     

    Je me pose la question si par le plus grand des hazards un postulant anonyme (Arabe)se retrouve pour un entretien devant un futur patron (Israëlien)et que l'embauche ne se conclu pas.Qui est responsable ? Si SOS racisme pouvait répondre ce serait déja bien...

  • canard vert
    canard vert     

    encore une bonne idée des serveurs de soupe . A défaut de remplir un CV mensonger il est mieux de remplir un CV virtuel... qu'est-ce-qu'on ne ferait pas pour se donner bonne conscience et cacher sa culpabilité pourtant non fondée....

  • iiieeeeeeeeekkkkkkkc
    iiieeeeeeeeekkkkkkkc     

    C'est étonnant ton propos.Jamais entendu une théorie pareille.Mais ça se tient.C'est vrai que remplir l'Europe, de personnes déracinées, blessées par le mauvais accueil qui leur est fait, faibles par leur manque de connaissances (on peut leur expiquer ce qu'on veut),dont le truc commun un peu stable c'est la religion apportée avec eux, c'est du pain béni.On en fait ce qu'on veut....On monte en plus les pauvres contre les pauvres (comme ça ils risquent pas de s'unir pour se révolter....)

  • bluessy
    bluessy     

    Il est évident qu'un CV anonyme ne sert à rien. Cela peut donner l'occasion d'être convoqué à l'entretien. Mais lors de l'entretien, si le recruteur est raciste, le débat est clos. Par contre le candidat a payé en vain un déplacement. S'il est au chômage ou sans ressources, il s'enfonce financièrement encore un peu plus. Je suis blanc, français, et j'ai eu 2 ans de chômage. Combien de fois j'ai réussi les entretiens, et ma candidature a été présentée à un conseil d'entreprise. Mais là c'est l'âge qui sanctionne. A 45 ans c'est vieux en informatique. L'expérience, la personnalité on s'en fout. Alors que l'on arrête de parler d'un CV anonyme pour l'égalité des chances. Et l'âge on ne le met pas, le sexe non plus, les enfants à charge.
    Les nouvelles méthodes de recrutement sont le comportement dans les réseaux sociaux sur Internet, des forums... Alors avec le type de site fréquenté on n'est pas anonyme même si le Cv l'est. Ceux qui ont pondu une loi aussi aberrante, le comprennent enfin avec des années de retard. Mais savent-ils ce qu'est le chômage? ont-ils été sur le marché du travail? Ah les nantis de la politique, reviendront-ils sur terre un jour....

  • Trotaxé
    Trotaxé     

    je ne parle pas CV,mais kif-kif,en Outre-Mer pendant pas mal d'années pour le boulot, sachant que nous devrions revenir un de ces jours,échanges de dossiers pendant x années entre nous et Oph,pas de problème,le hic, arrivés en Métropole,étonnement nous sommes des Blancs Français et payons des impôts,dixit leur bureau,vous êtes Français alors que nenni!

  • Olati
    Olati     

    Pendant longtemps, je me suis poser la question de savoir pourquoi l'Europe en particulier, accueille avec autant de passion une immigration spécialement issue de l'Afrique du nord et pourquoi les problèmes liés à cette immigration sont sous-estimés voir ignorés. Tous ces pays d'immigrations européens subissent les mêmes inconvénients, sans vraiment le reconnaître. Je me suis posé la question suivante: pourquoi des Africains, pourquoi pas des Asiatiques ou des Sud- Americains qui souffrent tout autant de la misère. Reflexion faite, ma réponse à toutes ces questions me semble être : qu'un choix politique dissimule un choix économique. La volonté de construire une Europe économique ne peut se faire qu'au détriment des peuples. Les différentes disparités entre chaque pays devront s'ajuster... mais vers le bas. De surcroît, il faut créer une EUROPE : celle que l'on veux nous imposer. Une EUROPE sans frontières, sans différences sociales, dans laquelle on supprime les NATIONS, chose impossible à faire car dans chaque pays, le peuple défendrait sa culture et son identité à laquelle il tient particulièrement. Alors que vient faire cette "immigration"? nous n'avons rien à leur offrir, que nous cache-t-on ? Tout simplement ce seront les peuples de demain, qui décideront de la création de l'EUROPE ils n'ont aucun lien historique avec le sol qu'ils occupent, pour eux la France, la Belgique ou l'Allemagne ne signifient rien, ils ne s'intégreront jamais, par contre, ils seront tous unis pour créer cette EUROPE et supprimer NOS NATIONS. Ils ont un point commun qui les uni : ils sont musulmans avant d'être un citoyen. Evidemment ce nouveau peuple musulman acceptera de perdre une nation qui l'indiffère complètement, il acceptera une EUROPE sans frontière dans laquelle un grand marché sera ouvert amenant le profit pour certains et les bas salaires pour d'autres

  • Thierry l'effronté
    Thierry l'effronté     

    honte à toi de mêler le FN au racistes ... des racistes y en a partout, merci de ne pas faire d'amalgame ...

  • enrgizer
    enrgizer     

    a 2500€ nets et les repas offerts j'aimerais être sous fifre encore longtemps

  • Marcel54
    Marcel54     

    Un ramassis de bêtise et de haine ce que tu racontes Kerval ! On sent tout de suite que tu ne débat pas, tu stigmatise, tu manques de respect, tu attaques sur des points qui n'ont rien à voir avec ce qui est dit jusque là dans la discussion...retourne jouer avec tes amis SS du FN. Et oui, Karim est français comme moi ou toi et alors ? On sent que ça te gêne petit facho...

  • kerval
    kerval     

    Et Karim qui vient chialer. Une pleureuse voilà ce que tu es. Un peu comme ton peuple qui a besoin de l'UEJF pour le défendre dans ses intérêts à travers les associations antiracistes car il se croit une communauté. Tu devrais retourner chez toi. Un gars qui s'appelle Karim et qui se dit français, c'est qu'il ne veut pas lui-même être français. Et tu crois que si je m'appelle françois en Chine on me considérera comme chinois? Faut arrêter de se mentir. Tu ne pourras jamais être français en t'appelant Karim et surtout en étant musulman. Et le pire dans tout cela, c'est que ni toi ni moi ne sommes gagnants. Seule la haute finance internationale dans le système totalitaire marchand actuel qu'elle nous propose y trouve son compte en faisant de nous des déracinés, en réécrivant l'Histoire, en nous coupant de tout lien historique, de toute racine afin de créer l'Homme Attalien (selon Jacques Attali) c'est-à-dire une sorte de bête de somme. Tout comme des esclaves sont employés dans les pays du tiers monde pour que tu puisses acheter ton tee-shirt à 2,50 euros. Zara vient justement de se faire piquer en employant indirectement des boliviens a Brésil. Le libéralisme politico-économique est une idéologie construite sur l'asservissement et sa véritable finalité est de construire un homme sans mémoire soumis aux seuls impératifs capitalistes et mondialistes. L'homme enraciné est pourchassé. Il voit son identité, sa famille, ses traditions et ses religions bafoués, malmenés, détruites, atomisés. On veut faire de lui un être amnésique, déplacé, déporté, délocalisé, rendu mobile et flexible, taillable et corvéable à merci sur la terre entière. On nous parle d'immigration pour ne pas parler de déportation. Tu es un déporté Karim. Je te le dis en toute amitié entre deux éléments de deux peuples différents, ta place n'est pas ici au milieu des français mais chez toi dans ton pays au milieu des tiens. Il n'y a que de cette façon, il n'y a que par le ré-enracinement que nous pourrons lutter efficacement contre la violence et la rapacité de l'hyper classe mondial et apatride. Comme dis si bien le Pape hier, l'homme n'est pas au service de l'économie, c'est l'économie qui est à son service. Si l'homme est le moteur de l'économie, il est aussi sa finalité. Le but du travail n'est pas d'enrichir l'hyper class mondial, il est d'améliorer la vie.

Lire la suite des opinions (117)

Votre réponse
Postez un commentaire