En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le Conseil d’Etat suspend l’interdiction de cultiver le maïs transgénique MON810
 

Le Conseil d'Etat a suspendu ce jeudi l’interdiction de cultiver le maïs transgénique MON810. La France avait décidé l'an dernier d'un moratoire sur la culture de cet OGM, autorisé dans de nombreux pays.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

50 opinions
  • Freddy9
    Freddy9     

    Ben, voila, ils nous l'ont encore foutu dans les C..l ! après nous avoir foutu dans la mer_de, ils veulent nous faire crever ces gôchos ! c'est ça le Grand Remplacement !....
    DES VOYOUS !

  • KRIS DE TOULON
    KRIS DE TOULON     

    1/ Tout à fait d'accord avec ''recyclable'' sur tous les points exprimés !
    2 / voici le site sur lequel un article relatif aux expérimentations faites sur les rats avec des OGM , leurs ont donné des tumeurs spectaculaires !
    http://www.notre-planete.info/actualites/actu_3472_OGM_cancer.php
    3 / Le conseil d'état établit une décision sur les résultats actuels des expérimentations sur les OGM et fait l'impasse sur le recul nécessaire pour décider en toute connaissance de cause !
    4 / Le MON810 TUE LES ABEILLES ET LES INSECTES qui pollènisent les fleurs et sont la source de toute vie sur terre !
    5 / On peut se demander si le conseil d'état n'est pas TRÈS influencé par l'Europe qui serait elle même sous l'influence des USA !

  • SOEUR PIQUANTE
    SOEUR PIQUANTE     

    une décision du conseil constitutionnel ne se commente pas criait la" gôche" voici une quinzaine de jours suite aux frais de campagne de N Sarkozy.Etrange il ne se l'applique pas aujourd'hui

  • recyclable
    recyclable     

    Le CRIIGEN s’oppose à l’autorisation de mise en culture du maïs MON 810, et cela pour trois raisons fondamentales :

    1. L’impact environnemental du maïs MON 810 est connu, bien qu’insuffisamment étudié, et en particulier l’atteinte de la faune non cible ainsi que la capacité de développer des résistances. Ces points sont reconnus d’ailleurs par l’AESA mais les mesures de « gestion et de surveillance » proposées par l’AESA ne peuvent en aucun cas permettre de supprimer l’impact environnemental.

    2. L’impact sur la santé est négligé malgré une publication mettant des signes de toxicité rénale et hépatique au bout de trois mois chez de jeunes rats (cf. A Comparison of the Effects of Three GM Corn Varieties on Mammalian Int. J. Biol. Sci. 2009, 5)

    3. Les méthodes d’évaluation et d’expertise des OGM avant la mise sur le marché sont inappropriées. En effet, les études toxicologiques ne durent au maximum que 3 mois, ce qui ne permet pas de connaître l’impact de ces plantes à pesticide ni à vie entière, ni sur la reproduction, ni sur plusieurs générations.

    Par ailleurs l’évaluation n’est ni transparente, ni indépendante ni contradictoire ce qui laisse la place à la survenue de grandes affaires de santé publique comme nous en connaissons avec par exemple l’amiante ou le distilbène…

    En conclusion, le CRIIGEN demande au Gouvernement français ainsi qu’aux autorités européennes :- de ne pas autoriser la mise en culture du maïs MON 810, pas plus d’ailleurs que les autres OGM en attente d’autorisation.- d'exiger une expertise au minimum identique à celle des pesticides. - d'exiger une expertise contradictoire, transparente et indépendante.

    Dr. J. Spiroux de Vendômois

    Président

  • maumusson
    maumusson     

    nous aider à crever plus vite?
    N'importe quoi!on parle trop de la Cour des Comptes;il faut justifier la présence en reunion et les jetons de présence...
    Ce serait bien de le faire disparaître: en voilà une économie!

  • job92
    job92     

    un doc a voir qui est passé sur arte a propos de monsanto dans le monde . ca fait peur,il devrait etre diffuse sur des grandes chaines

  • que negre lou gat
    que negre lou gat     

    Les conseil d'Etat et Constitutionnel ne sont là que pour dire le droit .Si leurs conclusions ne plaisent pas aux élus c'est à eux de changer la loi .Si au cours d'une rencontre sportive la décision arbitrale ne conviens pas alors qu'elle est conforme au règlement. Il faut changer celui ci et pour cela il faut élire de nouvelles instances décisionnaires. Mais l'arbitre n'est pour rien dans l'histoire.

  • que negre lou gat
    que negre lou gat     

    Donc nous allons continuer à faire comme le reste de l'humanité.Déjà nous mangions des Omg sans trop le savoir puisque 90 % du soja et du maïs importé en Europe donc en France est OGM , maintenant nous allons le cultiver. Heureusement que le reste de l'humanité n'est pas en train de mourir de par cet état de fait autrement nous serions foutus.Remarquez cela résoudrait peut être le problème de surpopulation terrestre. Mais rassurez vous si cela devait être le cas cela ferait bien longtemps que nous serions tous morts et enterrés .Il y a deux siècles ,Lenz ,Ampère,et Faraday ont failli finir sur des bûchés même Planck est remis en cause par certains.Le plus anachronique dans cette histoire sur l'évolution des civilisations c'est que ce sont les membres de la population souvent le plus en avance sur le plan sociétal qui sont les plus réactionnaires sur le plan des découvertes et des applications scientifique. Mais après tout je m'en moque .Un jour ou l'autre....En attendant bonne soirée .

  • PME84
    PME84     

    Voici ce qui arrive quand on accepte de perdre son indépendance : on perd également sa liberté. L'urgence est de sortir de l'Union Européenne et de retrouver notre souveraineté.

  • GREMLINSinfirmière
    GREMLINSinfirmière     

    De tout façon il y en a déjà dans nos assiettes puisque aucun labo n'a l'équipement électronique pour la détection et on est pas malade, non?

Lire la suite des opinions (50)

Votre réponse
Postez un commentaire