En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le comité d'entreprise d'Air France en redressement judiciaire
 

Le comité central d'entreprise d'Air France, en proie à de graves difficultés financières et en cessation de paiement, a été placé mardi en redressement judiciaire par le tribunal de grande instance de Bobigny.

Newsletter BFMTV Midi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

27 opinions
  • décroisé
    décroisé     

    EXUSES SECOND

  • décroisé
    décroisé     

    Si c'est au segond degrés beaucoup d'humour!!!

  • décroisé
    décroisé     

    POUR EDF C'EST DEJA FAIT

  • CHRISETINES
    CHRISETINES     

    Ce n'est qu'un premier pas ! Il va falloir ensuite s'attaquer aux comités d'entreprise de la SNCF, de la RATP, d'EDF, tous aux mains de la CGT... Et puis ensuite, il y aura d'autres morceaux bien plus gros encore. Quand va-t-on se pencher d'un peu plus près sur la "gestion paritaire" des organismes sociaux : Sécu, Allocs, URSSAF, caisses de retraites,... Pourquoi la Sécu en Alsace-Moselle n'est-elle pas en déficit ? Parce qu'elle est gérée par une entreprise privée, soumise aux mêmes règles comptables, légales et fiscales que n'importe quelle entreprise, et non pas par des syndicats de voyous (et pas uniquement les syndicats de salariés) qui n'ont de compte à rendre à personne et qui piquent dans les caisses à longueur d'année. La France est ruinée depuis 40 ans par sa haute fonction publique, ses politiciens, issus le plus souvent de cette dernière, et ses syndicats qui ne représentent plus qu'eux-mêmes. Ces castes d'intouchables se protègent entre elles et constituent une véritable mafia, bien protégée par les médias qui évitent de mettre leur nez là où ça ne sent pas bon, en contrepartie des avantages fiscaux qui leur ont été conférés par les politiques. Notre beau pays fonctionne exactement de la même manière que n'importe quelle république bananière. (Merci d'avance aux censeurs !)>>>>>> J'ATTENDS AVEC GRANDE IMPATIENCE CES CONTROLES !

  • Héron
    Héron     

    ... et corrompu. Comme le gouvernement.

  • sans peur et sans reproche...
    sans peur et sans reproche...     

    on dit qu'ils sont à l'image de ce gourvernement...INCOMPETENT..!

  • JenBab81
    JenBab81     

    C'est scandaleux de s'en prendre au CE et aux syndicats. les deux sont vertueux et remplissent leur rôle admirablement. A bas l'ultra-libéralisme qui règne en France.

  • BINTZ
    BINTZ     

    En principe un comité d'entreprise doit être en équilibre. On doit dépenser (débit) que ce que l'on perçoit (crédit). Quand on n'a pas suffisamment de fonds on ne dépense pas.
    Mais pour des syndicats c'est sans doute trop compliqué à comprendre.
    Mais où est le problème...ce sont les entreprises fournisseurs qui devront annuler les dettes dans le cadre du redressement judiciaire.

  • Antidémago01
    Antidémago01     

    Ce n'est qu'un premier pas ! Il va falloir ensuite s'attaquer aux comités d'entreprise de la SNCF, de la RATP, d'EDF, tous aux mains de la CGT... Et puis ensuite, il y aura d'autres morceaux bien plus gros encore. Quand va-t-on se pencher d'un peu plus près sur la "gestion paritaire" des organismes sociaux : Sécu, Allocs, URSSAF, caisses de retraites,... Pourquoi la Sécu en Alsace-Moselle n'est-elle pas en déficit ? Parce qu'elle est gérée par une entreprise privée, soumise aux mêmes règles comptables, légales et fiscales que n'importe quelle entreprise, et non pas par des syndicats de voyous (et pas uniquement les syndicats de salariés) qui n'ont de compte à rendre à personne et qui piquent dans les caisses à longueur d'année. La France est ruinée depuis 40 ans par sa haute fonction publique, ses politiciens, issus le plus souvent de cette dernière, et ses syndicats qui ne représentent plus qu'eux-mêmes. Ces castes d'intouchables se protègent entre elles et constituent une véritable mafia, bien protégée par les médias qui évitent de mettre leur nez là où ça ne sent pas bon, en contrepartie des avantages fiscaux qui leur ont été conférés par les politiques. Notre beau pays fonctionne exactement de la même manière que n'importe quelle république bananière. (Merci d'avance aux censeurs !)

  • bobo06
    bobo06     

    A quand la transparence sur les activités des CE dominés par la CGT? Cahuzac est un enfant de choeur par rapport à ces camarades syndiqués.

Lire la suite des opinions (27)

Votre réponse
Postez un commentaire