En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le BTP perd chaque mois l'équivalent des emplois de PSA-Aulnay
 

Le président de la Fédération française du bâtiment s'alarme de « l'indifférence générale » qui entoure son secteur, durement frappé par la crise. Le BTP devrait perdre cette année 35 000 emplois, soit chaque mois l'équivalent de l'usine PSA d'Aulnay-sous-Bois.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

30 opinions
  • àmonhumbleavis
    àmonhumbleavis     

    C'est quand il sera trop tard que les politiques géreront ! On peut pas s’occuper des etrangers pour qu'ils votent pour la gOche ni ne s'occuper qu'a monter une pétition contre le vote de ces mêmes électeurs.... et en meme temps s’occuper de l'emploie, de la paix sociale, de l'optimisme, de la confiance des marchés et de la relance. A chaque guignol sa priorité pour son égo et son incompétance !

  • Verly
    Verly     

    ...mais dans un certain nombre de cas, les entrepreneurs ne vous laissent pas le choix. S'ils estiment que le travail n'est pas intéressant ils ne se déplacent pas et cela même lorsqu'ils savent que le défaut de réparation va entraîner des dégâts supplémentaires. On ne compte pas non plus ceux qui refusent de vous faire un devis. Il y a aussi ceux qui étalent leur travaux sur un an, voire plus, alors que les travaux au total durent une semaine. Tout cela explique, en partie, le recours au travail au noir. Pour le reste, tant que les artisans cotiseront au Medef, ils continueront d'être les dindons de la farce.

  • juniluisjpp
    juniluisjpp     

    les chantiers sont signés quand? regarde le grand stade 10 ans pour le faire donc avant la crise!

  • papapaad48
    papapaad48     

    Parcequ'ils travaillent au NOIR! Bien fait pour leurs gueules.

  • alliantine1
    alliantine1     

    J'habite dans la région lyonnaise nord ....et il y a des travaux et de nouvelles constructions partout , partout ! Les voiries, des villas , du social ,des batiments publics...les chantiers se multiplient ,je n'ai jamais vu ça ! Qu'est-ce que cela serait s'il n'y avait pas la crise du BTP ???

  • ongi
    ongi     

    Et oui, mais PSA, c'est l'image qui passe plus facilement à la télé, le BTP, qui s'en préoccupe ! 35000 emplois vont être supprimés cette année, on n'est pas encore sorti de cette galère !

  • 2017 UNE AUTRE VOIE UN AUTRE VOTE
    2017 UNE AUTRE VOIE UN AUTRE VOTE     

    Trop cher pour acheter par les temps qui courent..........

  • Bonnie Parker
    Bonnie Parker     

    parce que les acheteurs de tous ces logements (chers, inutiles et maintenant vides de locataires dans les villes petites et moyennes) ont maintenant compris qu'il y avait comme une arnaque...les politiques véhiculent un discours déplorant le soi disant manque de logements (alors que c'est uniquement le cas de Paris)afin de "fourguer" aux investisseurs naîfs des logements construits en surnombre juste pour engraisser les promoteurs et maintenir artificiellement des emplois dans le BTP.Or de plus en plus de petits investisseurs floués voire surendettés car à présent propriétaires à crédit de logements qui ne se louent pas et invendables ,se retournent contre les promoteurs qui les ont trompés et cela commence à se savoir...donc forcément les acheteurs "pigeons" sont de moins en moins nombreux et le juteux marché s'effondre entrainant tout le secteur dans sa chute. C'est exactement le cas de la bulle immobilière qui s'est produite sous nos yeux en Espagne et malgré cela nos dirigeants continuent à pousser la France sur la même voie!

  • RATFINK
    RATFINK     

    A qui le dites vous ! il suffit de s'attarder sur les pages d'annonces légales du canard local pour s'apercevoir de l'ampleur du désastre. Ce sont les plus courageux (les premiers employeurs de France) qui s'en prennent plein la gueule. Je suis écoeuré, j'en suis arrivé à haïr ceux qui nous gouvernent.

  • odine
    odine     

    surement pas concernant les banques mais lorsqu'on avance une thèse il faut la développer dans son ensemble. C'est comme çà que l'on endoctrine les gens, on rabâche des annonces chocs pour faire réagir et beaucoup ne cherche pas à comprendre.

Lire la suite des opinions (30)

Votre réponse
Postez un commentaire