En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Avec la crise en Espagne, beaucoup de professionnels du secteur du bâtiment viennent chercher du travail en France.
 

Le congrès annuel de la fédération nationale du bâtiment s'ouvre ce jeudi pour deux jours à Perpignan. Au centre des discussions : l'inquiétude des entreprises de BTP françaises face aux concurrentes espagnoles accusées de casser le marché.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

25 opinions
  • momo3838
    momo3838     

    la situation devient de plus en plus critique en terme d'emplois et la dérégulation du travail , nous entrons dans l'inconnu !! la crise de 1929 était notre exemple pour se faire une idée , mais là je crois que c'est beaucoup plus grave c'est toute l'europe qui va mal !!! esperons que cela ne débouche pas sur une guerre .!!!!!!!

  • val21
    val21     

    N'OUBLIONS PAS QUE LES FRANCAIS AVAIENT VOTE NON A L'EUROPE!!!!!UN CERTAIN PRESIDENT NOUS A BANNI ET VOILA LE RESULTAT!!!!!MAIS LES FRANCAIS AVAIENT DEJA VU LES PROBLEMES QUAND ON CONSTATE LA BELGIQUE ET NOTRE AGRICULTURE DEPUIS DES ANNEES!!!!!!BELLE DEMOCRATIE EN FRANCE!!!!!

  • beretpinard
    beretpinard     

    et les auto entrepreneurs qui font baisser les prix en faisant un max de black et qui renovent les residences secondaire de nos nantis pour une poignée de cerises le tout sans payer de charges pendant que l'artisant du coin doit lui en payer meme s'il ne rentre pas de fric

  • inrensigent
    inrensigent     

    les chauffeur routier,sa devient l'envahissement totale,A L'AIDEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEE!!!!!! bientot les patrons francais payeront les routier francais,au prix des pays de l'est,honte a l'europe,et a la mondilisation,voila,pourquoi no frontiere doivent revenir a la fermeture,sa devient du n'inporte quoi!!! avec le coup de la vie ne france je ne me voit pas avec le meme salaire que ceux des pays de l'est,merci l'europe de tous detruire,je vous HAIE!!!

  • ricks
    ricks     

    NON pas merci à l'europe, l'europe n'a rien à voir avec ça, merci au système capitaliste tout simplement. Certains découvrent qu'ils vivent dans un système de libre échange. Ce qui se passe là se passe aussi en dehors de l'europe. C'est le libre échange et ce que les "économistes" nomment pudiquement la concurrence! et oui camarade.

  • HERZATH
    HERZATH     

    Personne ne vous empeche de prendre un artisan Francais plutot qu'un Espagnol. Apres le plombier Polonais voila le macon Espagnol... Moi je dit plutot MERCI L'Europe de m'avoir permis de comparer les tarifs et d'eviter de me faire plumer comme un pigeon par le gouvernement FRANCAIS.

  • toufoulcan2628
    toufoulcan2628     

    Et pas merci à tous les GOGOS qui ont vôté Maaaastrichhhtttt et nous ont mis dans le TROU !!!

  • unitespe
    unitespe     

    entièrement d'accord, il faut savoir ce que l'on veut ! Le gouvernement miterrantiste, la gauche la plus archaïque du monde, a voulu des petits écoliers français avec le bac en poche ! sauf que pour ce faire, l'E.N. a revu à la baisse, donc a nivelé par le bas...
    Sauf que nous ne sommes malheureusement pas égaux et qu'il faut de tout pour faire un monde ! Ces grands utopistes auraient mieux fait de continuer avec les apprentissages dès 14 ans, mais il fallait alimenter le vivier de l'Education Nationale, via Pôle Emploi, via le chômage ! et nous avons re-voté à gauche, nous les français ont doit être un peu maso. puisque Peillon re-parle de mettre de côté l'apprentissage (les collégiens feront des stages d'approche!!!!!!!!!!)
    Pour preuve les allemands qui ont formé des apprentis, mais à croire que nos gouvernements depuis Miterrand ont pris tout le mauvais.
    Si nous avions continué des méthodes qui ont fait leurs preuves durant des décennies, peut-être aurions-nous une France qui travaille et qui ne profite pas d'aides comme substitution à un salaire. 30 ans que ça dure : CATASTROPHE ANNONCEE !

  • régner
    régner     

    l'europe = : diviser pour régner

  • unitespe
    unitespe     

    l'UMP a fait dans la continuité de la gauche, droite et gauche ont voulu l'Europe, nous avons voté pour (sic) et maintenant nous en récoltant les prémisses.

Lire la suite des opinions (25)

Votre réponse
Postez un commentaire