En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Les presque 300 salariés de l'usine de Spanghero à Castelnaudary sont actuellement au chômage technique.
 

Le ministre de l’Agriculture Stéphane Le Foll dira dans la journée s’il suspend l’agrément de l’usine de Castelnaudary. Cette décision mettrait au chômage près de 280 salariés. Il doit dans la soirée recevoir les représentants de l'usine Spanghero. Mais le site peut-il rouvrir, ou est-il déjà condamné ?

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

10 opinions
  • dalton24
    dalton24     

    Vous les journalistes vous nous gonfler avec la viande de cheval, c'est vrai que ce trafic est scandaleux et il faut mettre tout en œuvre pour démanteler ce trafic
    mais les Français n'en mourront pas. Alors faites votre boulot et dénoncez tous les trafics et incohérences de ceux qu nous gouverne et croyez moi vous avez du travail..

  • valgego
    valgego     

    Manifestement moins on exerce de responsabilités , plus on innove dans la gestion et le sauvetage des entreprises ,pas étonnant que la croissance soit nulle ........... S'il suffisait de tout étatiser pour sanctifier et assainir les entreprises,cela se saurait ,or le système gangréné par la corruption généralisée a fait faillite dans tous les pays qui ont évolués vers la modernité (restent deux rescapés Cuba et la Corée du Nord dont tout le monde connait le niveau de vie ) .La "plaisanterie" ébauchée avec Mitterand a été à l'origine d'un endettement multiplié par 6 sous son règne , et il a du faire une reculade sur le sujet,dont nous avons payé les pots cassés .Nous ne sommes pas en régime soviétique,on ne vire pas un patron sans condamnation pour le remplacer par un plus nul ,au motif d'une suspicion d'étiquetage avec des risques sanitaires non avérés .Il y a en France des lois et celle de la rue,du café du commerce et des fondus de l'ère stalinienne n'en est pas une , à quand la prochaine idée novatrice , demain on guillotine ? On peut jeter à la rivière le bébé et l'eau du bain lorsque l'on n'est pas père de famille , dire que l'on aurait fait mieux lorsque l'on n'est responsable de rien, refuser aux autres des arrivages dont on se serait accommodé pour la pérennité de sa propre entreprise si l'on en avait une , qui ont échappés à tout contrôle et qui ne représentent aucun danger sanitaire , Nul doute que le "moi je" a fait des émules ,le problème est qu'il fait également des victimes ,exécutées sommairement et à l'emporte pièce , dont on règle le cas sans procès et à coups de pieds au cul , pour se rendre intelligent ou intéressant........,chapeau le social ,la solidarité ,le respect des lois ,de la présomption d'innocence ( pour soi-même )et l'avènement de la France plus juste . Heureusement pour être responsable , il faut plus de jugement et d'attributs dans le caleçon , que de barbe au menton ( la Fontaine adapté au niveau de compréhension ).

  • unpereencolere
    unpereencolere     

    Voilà encore une passion déchaînée sur cheval ou bœuf ! On a eu droit pendant des jours au mariage gay, et bien que ne mélangeant pas les genres, encore une fois, les discours se dispersent sur des questions certes à réfléchir, mais qui en même temps donnent du grain à moudre pendant que l'on oublie de souligner les enjeux importants pour tous. Un ami habitant la région de Castelnaudary a été "pris en otage" par les médias qui ont envahi la petite ville, par les flics partout à chaque coin de rue ! Une heure et demie pour traverser cette petite bourgade ! Chicago ! Quelques 300 emplois sur le fil du rasoir ! Chiffre énorme ! J'en parle beaucoup sur mon blog unpereencolere, c'est cette société de démesure, démesure du politiquement correct et son inverse (deux facettes dont elle seule tire les ficelles et qui définit le correct et l'incorrect), toute cette corruption qui a mis nos jeunes dans la rue, et qui a déchiré les familles. Cheval ou bœuf, mensonges, mais n'a-t-on pas d'autres débats plus utiles sur lesquels réfléchir ?

  • Aramis
    Aramis     

    c'est le patron qui est en cause et non pas l'outil de production, il faut virer le patron comme il aurait fait d'un employé dans pareil cas . L'unité de production est opérationnelle un patron ça se remplace .

  • roro
    roro     

    trop de pu tue la pub c'est le cas de cette affaire il n'y a aucune preuve sauf des ministres qui voulait faire de la pub sur leurs incompétences

  • Acre
    Acre     

    Les employés ont également une cervelle. Non ?
    Un boucher professionnel sait distinguer le cheval, du boeuf, allons, .. un peu de sérieux.
    L'ensemble de ces 280 .. "mal-comprenant" devraient méditer cette phrase : "lorsque l'on se couche avec les chiens, on se réveille avec des puces".
    Qu'ils assument donc tous leurs responsabilités !
    Y compris les consommateurs de produits préparés, qui sont prêts à nourrir leurs enfants avec n'importe quoi.

  • Le maquis de Grandrupt
    Le maquis de Grandrupt     

    le responsable ,c'est le patron, pas les ouvriers! voila une bonne occasion de nationaliser une entreprise, et punir le patron! ainsi , tout le monde est content.

  • stargate
    stargate     

    300 salariés sont sur la sellette ,a ne pas oublié !

  • vingt20
    vingt20     

    rouvrir seulement avec un nouveau proprio plus honnête et les ouvriers seront plus en sécurité.

  • BenVoyons
    BenVoyons     

    "Mon royaume pour un cheval !! " c'est pas un Anglais qu'a dit ça ? :))

Votre réponse
Postez un commentaire