En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
L'autoentrepreneur, un statut bientôt limité dans le temps
 

Le gouvernement veut limiter le régime des auto-entrepreneurs avec un plafond maximum de revenus. Après deux années consécutives au-delà, ils devront passer au régime classique. Une réforme qui ne satisfait au final ni auto-entrepreneurs ni artisans.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

29 opinions
  • aesauv
    aesauv     

    Auto-entrepreneur depuis 2009 en tant que développeur web, je gagne ma vie correctement et réussi à me verser un salaire de 1800 euros depuis le début de mon activité, ce qui me permet de subvenir aux besoins de ma famille qui compte 3 enfants. Avec les nouvelles mesures, je devrai nécessairement arrêter mon activité et pointer au chômage. Auparavant, je travaillais en EURL et j'ai du fermer la société car je ne pouvais pas payer 20 000 euros de charges par an sans compter qu'il faut passer 30% de son temps à gérer l'administratif au lieu de produire. J'ai bac + 5 et je suis toujours ahuri par la complexité administrative d'une eurl. Je souhaites que le statut d'auto entrepreneur demeure. Je suis même prêt à payer plus de charges au delà de 32 000 euros de chiffres d'affaires si cela peut aider à conserver ce régime. Aujourd'hui je pourrai créer de l'emploi pour deux mais j'ai bien trop peur de revenir au statut classique de l'entreprise car je devrai employer mon temps à faire de la gestion administrative et de la gestion de ressources humaines ce qui n'est pas le but d'une entreprise. Je rêve d'une entreprise où l'on ne serai pas limité en Chiffres d'affaire, où l'on pourrai embaucher simplement avec une gestion simplifiée à l'image de l'auto entrepreneur. Moins d'administratif, c'est plus de temps à produire...

  • Etronfou
    Etronfou     

    Courrier adressé à Monsieur le Président de la République,

    Je suis auto-entrepreneur depuis février 2009, j'exerce le métier de concepteur-rédacteur publicitaire. Peut-être serai-je le seul à faire l'exercice mais je vais vous démontrer par des chiffres concrets (et parfaitement vérifiables, je les tiens à votre disposition) ce vers quoi les mesures annoncées par Mme PINEL vont m'emmener, moi mais aussi tant d'autres.

    De janvier 2006 à janvier 2009 inclus, j'ai exercé mon métier en faisant appel au portage salarial, mon chiffre d'affaire, trop faible, ne me permettant pas de créer une société ou d'exercer en profession libérale. Le portage salarial m'offrait, par ailleurs, la possibilité de bénéficier d'une couverture chômage puisque cotisant. Durant cette période, mon chiffre d'affaire pris en compte par la société de portage salarial s'est établi à 40 867 € (déduction faite des frais de commission perçue par la société de portage soit 13 %). Sur cette somme, j'ai payé 20 459 € de charges patronales et salariales (soit dit 50 % de mon chiffre d'affaire)... J'ai perçu, durant la même période, 23 161 € d'indemnités ASSEDIC. Mon revenu net mensuel, durant cette période, s'est monté à 1 177 € (salaire + indemnités ASSEDIC). Vous noterez que si j'ai versé 20 459 € de charges à l'État, celui-ci m'a reversé 23 161 € d'indemnités... tout en étant non imposable. Sans commentaire.

    De février 2009 au 31 mai 2013, sous le statut d'auto-entrepreneur, mon chiffre d'affaire s'est établi à 110 894 €. J'ai versé 23 313 € de cotisations et d'impôts à l'URSSAF... tout en ne percevant aucune indemnité de chômage. Mon revenu net mensuel, durant cette période, s'est monté à 1 683 €. J'ajouterai qu'il se monte, sur ma seule dernière année d'exercice, à 2 000 € net mensuel. Il me paraît inutile de faire le comparatif entre les deux périodes tant il est édifiant.

    J'ai aujourd'hui 58 ans... Il me semble donc nécessaire, avec tout le respect que je vous dois, de vous poser quelques questions :

    - Mesurez-vous bien l'incidence de vos mesures tant sur le plan économique que social ? En plafonnant le chiffre d'affaire des auto-entrepreneurs à 19 000 €/an, vous tuez tout simplement ce statut pour tous ceux qui l'exercent en activité principale.

    - Pensez-vous que je vais créer une société (comme Mme PINEL semble le souhaiter alors que mon métier est par principe individuel) ou opter pour le régime libéral sachant que je vais y laisser des milliers d'euros de charges supplémentaires qui vont ponctionner gravement mes revenus ? Monsieur le Président, je retournerai tout simplement à la case Pôle Emploi (qui soit dit en passant n'a, durant 5 ans, jamais été capable de me faire une seule proposition d'emploi !).

    - Pensez-vous que tout un chacun ait la volonté de créer une entreprise comme Mme PINEL nous le préconise ? Que faites-vous de notre liberté à décider de notre sort personnel ? Je n'ai, pour ma part, qu'une seule ambition : gagner ma vie, payer mes charges et mes impôts pour contribuer à l'effort national.

    - Pensez-vous, si je dois abandonner ce statut, que je vais pouvoir retrouver un emploi de salarié à mon âge ?

    - Pensez-vous, alors que j'ai retrouvé une certaine dignité grâce à des revenus décents et à une sortie de l'assistanat, que je vais accepter vos mesures sans révolte ?

    - Pensez-vous qu'il est acceptable d'être ainsi tiré vers le bas ? Vous plafonnez les revenus des auto-entrepreneurs... mais pas ceux des grands patrons ! Est-ce cela votre principe de la justice, vous l'ennemi de la finance ?

    - Pensez-vous prendre une bonne décision pour l'économie de la France en vous privant de mes cotisations et de mes impôts puisque cela va être le cas ? Ne pensez-vous pas qu'il eut été préférable de travailler à la baisse des charges des artisans plutôt que de pénaliser des centaines de milliers de personnes ?

    - Allez-vous prendre en charge la détresse profonde vers laquelle vous allez conduire des gens qui ne demandent qu'à travailler ?

    Je crains fort, Monsieur le Président, que vous preniez un chemin qui laissera des traces...Par des mesures aussi stupides qu'incompréhensibles, vous nous désespérez, tout simplement. J'ajouterai que vous avez perdu un électeur (et bien d'autre sans doute), pourtant sensible aux thèses de la gauche. J'avoue être atterré par le fait qu'un gouvernement de gauche s'en prenne de façon aussi violente à des petites gens. Je passe sur les 3 % de prélèvement supplémentaire opéré cette année... Pour ma part, ce sera près de 900 euros net que vous allez soustraire à mes revenus. Au final, c'est peut-être vous qui signez votre propre suicide. Le peuple demeure souverain, ne l'oubliez pas.

  • Une petite poussine dans l’œuf en c
    Une petite poussine dans l’œuf en c     

    [Contenu Modéré]

  • athilia
    athilia     

    j'étais femme au foyer, j'ai quitté mon mari. Personne n'embauche une femme de 44 ans qui était au foyer. Je vis seule avec ma fille, pas d'allocation familliales, RSA etc...Je travaille en CESU pour m'en sortir. L'état a augmenté les charges du CESU. Résultat, moins de clients! Je veux me mettre AE, pour m'en sortir honnêtement et ne plus vivre de ce foutu RSA et voilà qu'on veut m'en empêcher!
    Moi qui pensait pouvoir retrouver ma dignité et pouvoir être fière de moi. Je suis femme de ménage, croyez-vous que je pourrais embaucher quelqu'un? Me dégager un salaire correct serait déjà fabuleux. Il faut arrêter de dire que les AE ne payent pas de charges. Les AE payent 24,6% de charges sur leur CA, ne récupère pas bien sûr la TVA, ni leur frais de fonctionnement. Je participe à maintenir les personnes âgées chez elles, là où leurs vies et leurs souvenir se trouvent et ne pas aller dans une maison de retraite qu'ils n'auraient pas les moyens de s'offrir. A qui fais-je concurrence? Aux soi-disants association qui elles sont subventionnées par l'état? Et donc coûtent de l'argent à l'état plutôt qu'en rapporter? Je veux juste créer mon propre emploi. Les AE redynamisent le tissu local, cela doit faire peur aux grosses entreprises de qui la population pourrait à terme s'affranchir si les micro-entreprises se développaient dans nos provinces. Je me demande pourquoi continuer à vouloir m'en sortir puisque le gouvernement m'encourage à rester au RSA. C'est ça la solution? RSA + travail au noir, plus rien pour l'état. Ou bien faire comme nos hommes politiques qui cachent leurs affaires à l'étranger. Monter ma petite entreprise dans un autre pays, qui lui sera bien content de ce que je lui rapporterait. Je ne commprends pas ce gouvernement qui nous poussent à l'assistanat. Plutôt que taper sur les AE, pourquoi ne pas permettre à tous les entrepreneurs de payer leurs charges en temps réel et par rapport à leur CA? Messieurs les lobbyistes de l'artisanat et du bâtiment, pourquoi ne pas vous associer à nous pour qu'au lieu de nous supprimer le gouvernement vous permette de payer vos charges selon votre CA? Ne serait-ce pas plus intelligent? Arrêtez de vous en prendre à nous, de nous prendre comme bouc émissaires, les seuls à qui vous devriez vous en prendre, ce sont les responsables politiques qui nous montent les uns contre les autres pour éviter de réformer votre statut.
    Ce gouvernement me tue, moi, mon espoir, la possibilité d'élever ma fille dignement.
    L'AE est mort! Vive le RSA et le travail au noir!

  • mandro
    mandro     

    Comparons ce qui est comparable:
    Charge artisan : 57% du bénéfice alors que AE: 26% du chiffre d'affaire .
    Toutes les analyses sérieuses et non partisanes s'accorde pour dire que c'est pratiquement équivalent.

  • malabar13410
    malabar13410     

    Bonjour ! je suis auto-entrepreneur depuis 2 mois et je suis actuellement couvert par une décennale ! il ne faut pas mettre tout le monde dans le même panier ! il faut que le client se renseigne auprès de l'auto-entrepreneur s'il est couvert par une décennale! Pour ce qui est du statut aux entrepreneurs , je me suis mis sous ce statue car je me suis retrouvé au chômage, n'ayant pas d'argent de côté et étant locataire je ne pouvais pas me permettre de démarrer sous une autre statue , si le chiffre d'affaires passe à 19000 euros avant 2015, je m'entrais la clef sous la porte et retournerai au chômage ça c'est sûr ! car avec plus de 2500 euros de décennale annuelle et la moitié de mon chiffre d'affaires qui passe en produit il me reste que 800 euros pour vivre alors qu'au chomage j'en avais 1100!

  • Ciao bye-bye
    Ciao bye-bye     

    Egalité des charges, OK !

    Mais instaurez pour TOUS LES REGIMES, comme pour celui de l'auto-entrepreneur, la possibilité de déclarer ses recettes et payer ses cotisations TOUS LES MOIS ou TOUS LES TRIMESTRES, et non plus l'année suivante !

    Une bonne année suivie d'une mauvaise année (au cours de laquelle on paiera les charges sur l'année qui a précédé) et c'est la cata !

    Cela évitera la clé sous la porte à bien des petites entreprises qui ne peuvent pas toujours mettre suffisamment de trésorerie de côté pour l'année suivante.

    C'était le seul avantage du statut de l'auto-entrepreneur pour les professions libérales, mais c'était énorme comme progrès ! Il faut garder ce fonctionnement déclaratif !

  • coffreur aussi
    coffreur aussi     

    Entièrement d'accord. Maintenant je ne vous ferais plus concurrence ,du moins avec les charges. Je n'en payerai plus du tout. Je vais reprendre le black que je faisais avant comme ça je vais te te prendre les tiens.Un peu d'intérim pour être couvert par la sécu et du black pour vivre et constituer ma retraite.

  • betonnier
    betonnier     

    il etait temps de mettre un terme a cette concurrence deloyale au bout de 3 ans il doive payer les memes charges que les artisans 57% et non 26 % des qu'ils sont en activite Principal ...

  • Biloute62870
    Biloute62870     

    Auto entrepreneur d'accord mais 3 ans pas plus, quand j'ai commencé y avait pas d' A.E c'était ou tu marche ou tu crèves et j'ai marché parce que je voulais m'en sortir et en plus j'avais la TVA et les charges à payer maintenant plus tu les aides et moins ils veulent de soucis. Faut trimer sinon des nibes, et je te parle pas du noir qui est fait derrière. Tout le monde dans le même panier.

Lire la suite des opinions (29)

Votre réponse
Postez un commentaire