En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Laurent Berger : « Les conditions de Renault sont inacceptables »

Mis à jour le
Laurent Berger estime que les difficultés de Renault sont dues à un problème de stratégie
 

Invité sur RMC et BFMTV, Laurent Berger a défendu l’accord conclu entre certains syndicats et le patronat sur la flexibilité, mais rejeté par d’autres, notamment la CGT. Le secrétaire général de la CFDT affirme en revanche que l’accord, tel qu’il est proposé par Renault pour éviter licenciements et fermeture de sites, ne sera pas signé par son syndicat.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

30 opinions
  • Le fumier
    Le fumier     

    Cela s' appelle, un retournement de veste en principe en prévision d' elections

  • bignou75
    bignou75     

    Effectivement aucun média, ne parle de la situation d'Alcatel-Lucent avec un plan de suppression de 1400 postes en france, et voir même 1000 secs fin juin 2013, le nombre n'est peut être pas assez important pour que l'on en parle.
    N’attendez pas le syndrome France Télécom.
    Tous nos brevets vont être avalés par Goldman Sachs et tout le monde s'en fou, rien ne bouge, toute notre richesse quitte la france, et c'est normal.
    2013 année des Télécoms avec la 4G, les réseaux, la fibre optique, le haut débit partout, et le tout sans le dernier constructeur francais des Télécoms.
    Cerise sur le gateaux la fermeture du site historique de Vélizy avec ces 2000 salariés.
    Mr Bourdin si Alcatel-Lucent était au VIGAN cela fait longtemps que vous en auriez parlé, et comme vous le dite si bien : « ici on dit tout et on parle de tout et ici on dit beaucoup de chose « Tout le monde à la parole !!!! pipo les emails sont triés et répertoriés avant d’être diffusés et d’en parler, ou simplement jetés.
    Pour les médias, radios, Alcatel-Lucent fait partie de la rubrique « Chien écrasées «

  • 5eurosenpoche
    5eurosenpoche     

    inacceptable et non pas inaceptable

  • 5eurosenpoche
    5eurosenpoche     

    c'est l'accord conclu entre syndicats et le patronat sur la flexibilité, la flexibilité ne doit pas avoir de contrepartie, autrement cela ne sert à rien

  • Reasonss
    Reasonss     

    La plupart des chasseurs de nos contrées utilisent des armes encombrantes et peu maniables, avec des calibres aux puissances invraissemblables. Là où un 30x30 W (le calibre le plus répandu en Amérique du Nord : 7.500.000 armes produites maintenant depuis plus d'un siècle) serait largement suffisant pour n'importe quel type de gibier européen, ils tirent des munitions du type 300 W (qui seraient en fait plus adaptées au gibier africain), entraînant fréquemment des phénomènes de surpénétration et ayant des portées insensées.

  • CitoyenBourdin
    CitoyenBourdin     

    JJB interrogé, les ministres , il viendrons répondrent au question sur un sujet interessant Alcatel-Lucent et la 4G (le LTE):

    Démentellement d'une boite française high Tech
    pourtant en pointe sur ce que les commisaire EU appelle: les TIC: Technologies de l'Information et de la Communication

    Vols des brevets si difficulté de remboursement sur 2013 avec les prets gagé à des taux prohibitif frollant la limite des 7% auprès de Goldman & Sachs.

    Absence totale des banque Francaises, des fonds investissement Grand Emprunt,...

    Les US ont prit le controle dans une société Française et se retire de l'EU.

    La société est tout juste capable de récupéré une aide d'état sur le crédit impot recherche et les 60% des brevets payé par les Français ferait le beurre de Goldman & Sachs ! Bravo

    Absence totale de stratégie et de vision du marché en Européen !

    non investissement récurant....en EU...

    Répartition des utilisateur 4G dans le monde : 51% USA, 44%Asie, 4% en EU.

    Aux USA les produit chinois sont interdit sur le LTE, en chine impossible d avoir un marché si on ne develloppe pas ces produits la bas.

    En EU: c est ma merde, aucun investissement !

    A lire dans les echos: http://lecercle.lesechos.fr/entreprises-marches/industrie/autres/221162631/peau-dalcatel-lucent-est-elle-deja-vendue

  • mon avis
    mon avis     

    les délegués perdent pas beaucoup de pognon pendant les grèves puisqu'ils ont un quotas'heures payées !

  • DESAROI_ALCATEL
    DESAROI_ALCATEL     

    malheureusement dans aucun média, radio et dans peu de presses écrite l'on parle de la société Alcatel-Lucent qui à ouvert un PSE ( Plan de Sauvetage Emploi ) qui supprimera 1400 emplois en France,
    voir 1000 secs fin juin 2013.
    Et cerise sur le gateaux la fermeture du site historique de Vélizy avec plus de 2000 salariés.

    Notre bateaux coule Mr Bourdin, faite remonter l'info car nous ne sommes pas encore morts mais presque

  • gan
    gan     

    Aux USA la générale motors et les syndicats au su coupés dans le gras pour relancer la machine, et sa marche. Mais en France à cause de nos syndicats staliniens les réformes chez Renault et PSA sont impossibles, à cause de ces gens-là nos deux constructeurs risquent simplement de disparaître à moyen terme.
    Bravo messieurs les syndicalistes, vous qui depuis 30 ans avez mis la France a genou.

  • CRT
    CRT     

    ue devrait-on attendre de l’Etat ?

    28 janvier 2013 par Courrier dans Economie, Fiscalisme, La Une avec 3 commentaires

    Je ne pense pas qu’il soit possible de sortir du « merdier » dans lequel nos dirigeants nous ont installé, si, au préalable, « l’État » ne revient pas, enfin, à sa place.

    Que devrait-on attendre de l’État ?

    - Qu’il exerce ses fonctions régaliennes avec rigueur.

    - Qu’il facilite la vie des entreprises en mettant tout en œuvre pour simplifier et supprimer toutes les paperasseries administratives, source d’exaspération du secteur privé, de pertes de temps et d’argent.

    - Qu’il reste à sa place en ne s’occupant surtout pas du secteur privé qui n’a pas besoin de conseils émanant de professeurs et d’énarques incompétents puisqu’ils n’ont jamais géré d’entreprises et ne savent pas ce que veulent dire les mots équilibres financiers et excédents indispensables à toute économie.

    - Qu’il soit inscrit dans la Constitution :

    1) Que les prélèvements obligatoires ne devront, en aucun cas, dépasser 30 % de la richesse créée par le secteur privé, y compris la fiscalité sur les carburants et autres impôts indirects.

    2) Que les collectivités locales ont l’interdiction absolue de générer des déficits.

    3) Que toutes les caisses sociales ont l’interdiction absolue de générer des déficits.

    4) Qu’il respecte tous les acteurs de l’économie, grâce auxquels les fonctionnaires peuvent être payés.

    5) Qu’il reconnaisse l’économie libre de marché, seul remède contre la pauvreté et le chômage.

    6) Qu’il justifie ses dépenses en étant contrôlé par une « cour des comptes indépendante » et composée uniquement de professionnels de la gestion du secteur privé.

    7) Que ladite « cour de contrôle » ait le pouvoir de sanctions immédiates. Chaque année, comme dans une entreprise privée, un bilan et des comptes de résultats devront être présentés à la structure de contrôle, le 31 janvier au plus tard de l’année suivante.

    Si le moindre déficit est constaté, les ministres responsables (finances, budget) seront immédiatement remerciés et remplacés.

    Si durant deux années consécutives, le moindre déficit est constaté, c’est également le Président de la République qui sera remercié.

    Ainsi, les Français pourront enfin retrouver la confiance et considérer que leurs impôts sont bien utilisés, que l’argent public est enfin géré comme toute entreprise ou famille.

    Si vous relisez chaque point de ce texte, vous pourrez constater que l’État fait exactement l’inverse depuis plus de 30 ans. Dès lors, il ne faut pas s’étonner de la situation du Pays…!

    Il serait peut-être temps d’inverser la vapeur.

    Ce n’est pas au secteur public, mais au secteur privé de demander des comptes à tous ces irresponsables qui utilisent nos impôts n’importe comment sans avoir jamais le moindre compte à rendre.

    Il va bien falloir un jour que la France choisisse, une bonne fois pour toute, entre le modèle actuel, basé sur l’ex-URSS et un système ouvert, libre, intelligent, où le sens de la responsabilité des individus l’emporte sur la médiocrité.

    Si vous partagez mon point de vue, ne pensez-vous pas qu’il serait intéressant – dans le cadre de vos actions – de faire saisir le Conseil constitutionnel sur les propositions formulées dans ce texte ?.

    L’IREF m’a confirmé par mail tout l’intérêt qu’elle porte à ces propositions.

    Thierry Fourgeaud

Lire la suite des opinions (30)

Votre réponse
Postez un commentaire