En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le rapport de la cour des comptes sera présenté début juillet
 

PARIS (Reuters) - L'audit des finances publiques sera publié par la Cour des comptes début juillet, après le Conseil européen de fin juin, et non le...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

8 opinions
  • resiste
    resiste     

    encore du temps perdu et du papier gâché...
    la cour des comptes dénonce ce qui ne va pas et puis...... RIEN!!!

  • pugilas
    pugilas     

    bravo oui-oui..!!! gros malin...


    En fait, le 28 juin s'ouvre à Bruxelles un sommet crucial de l'Union européenne au cours duquel le président François Hollande compte plaider pour une politique de croissance qui fasse contrepoids à l'austérité. Or le rapport des magistrats financiers (qui est a gauche) devrait rappeler au gouvernement la nécessité, pour tenir ses engagements de réduction du déficit public, de maîtriser, voire de réduire, les dépenses. Sa publication a donc été repoussée pour ne pas embarrasser le chef de l'État (comme par hasard..!!), a-t-on laissé entendre de source proche du dossier. L'exécutif dit en effet vouloir s'appuyer sur cet audit pour connaître l'état réel des comptes et prendre, en conséquence, ses premières décisions. L'audit devrait être dévoilé le 2 ou, au plus tard, le 3 juillet. Juste avant que Bercy ne finalise son projet de loi de finances rectificative pour 2012, attendu le 4 juillet en conseil des ministres.


    En réalité, l'exécutif connaît déjà les données du problème : le ministre de l'Économie, Pierre Moscovici, a expliqué que, si rien n'était fait, le déficit public s'établirait en fin d'année à 5 % du produit intérieur brut (PIB). C'est à peine mieux que les 5,2 % de 2011, et loin des 4,5 % promis. Il faut donc trouver une dizaine de milliards pour corriger ce dérapage, s'il est confirmé par la Cour des comptes, relève-t-on de source gouvernementale. Voire davantage si la France entre en récession, comme le redoutent certains économistes, et si la croissance de 0,5 % escomptée pour cette année n'est pas au rendez-vous.
    source le point.

    et pour finir j'ai une idée: il peut aller rendre visite a mme bettencour ^^

  • Borelia
    Borelia     

    Qui est le premier président de la cours des comptes, un socialiste il me semble. Va-t-il trafiquer les comptes ?

  • Pshitt
    Pshitt     

    Elle est bien bonne, Par 3 fois notre président dit qu'il va contenir les déficits à 4.5% en 2013 et à 3% en 2013 ?? et il ne connaît pas la situation de la France ???? Qui disait que les Français étaient des veaux ???

  • coralie9-86
    coralie9-86     

    C'était à prévoir, ce n'était qu'un argument pour rameuter des voix, maintenant ce n'est plus, voir pas du tout une urgence.
    Cours des comptes ou pas, de toute façon, en général on ne s'occupe jamais de ce qu'il en ressort ! ! ! !

  • sucette
    sucette     

    depuis qu'on l'attend

  • nanard21
    nanard21     

    Le président de la cour est bien socialiste alors M Hollande et M Ayraut ne savent ce qui ce passe ,ridicule on attend un peu pour dire stop on arrête tout ah comedie, comedie.

  • yaklar
    yaklar     

    oui c'est cela,"la tranche d'imposition à 75% sera décidée dans un second temps" ou alors jamais des fois que ça indisposerait les riches bobos de gauche et quelques militants socialistes et membres du gouvernement...

Votre réponse
Postez un commentaire