En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
La mutation de Dominique Rossi a choqué ses collègues commissaires
 

Pourtant soutenu par ses collègues, le patron des forces de sécurité en Corse, Dominique Rossi a été muté. Selon le ministère de l’Intérieur, il aurait mal géré l’occupation de la villa de Christian Clavier.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • anticon
    anticon     

    Ce ne sont pas les navets de Clavier ou les frasques de match qui sont en cause ici, mais bel et bien les agissements "COPINATOIRES" de responsables politiques, comme dans l'affaire Tapie.

  • hedre
    hedre     

    Nous avons toujours des moyens d'action:
    arrêtez de vous empressez dans les salles obscures dès qu'il sort une merde, qu'en plus vous trouvez généralement géniale, et vous verrez, il va vite arrêter de dire: "OK!!"
    c'est comme suite au reportage honteux, sous prétexte de "témoigner" alors que nous savons tous que c'est pour s'engraisser, de paris match. Je promets de ne plus regarder un paris match. Certains diront que ça ne pèse pas, c'est vrai, mais si on était plus nombreux, ça pèserait plus.

  • popeye_83
    popeye_83     

    Chaque citoyen a droit à la sauvegarde de ses biens. Le gouvernement montre cependant beaucoup moins d'empressement à combattre la petite délinquance et la vandalisme qui perturbent la vie de la grande majorité des contribuables. Il n'y a pas réellement de mutation politique mais une lecture à la carte de la loi, désormais au grand jour, qui conduit parfois au détournement de la mission de l'institution publique au profit d'intérêts privés. M. Clavier n'est pas un citoyen ordinaire mais rien ne peut justifier le limogeage de ce fonctionnaire bien plus républicain que ceux qui se drapent pudiquement de toges bien trop blanches pour eux.
    Nous sommes bel et bien dans une monarchie constitutionnelle et les lettres de cachet vont bon train. Rien de nouveau sous le ciel du royaume de France. Mais les Français jugeront en âme et conscience en cette période de disette.

Votre réponse
Postez un commentaire