En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Progrès insuffisants sur l?accessibilité des lieux publics aux handicapés
 

PARIS (Reuters) - L'objectif d'accessibilité aux handicapés de tous les établissements publics en France à l'horizon 2015 ne sera pas respecté,...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • vince de l'ardeche
    vince de l'ardeche     

    ma femme est handicapé (hémiplégique), l'année derniere elle a fait une formation sur les norme des batiment (elle etait secrétaire dans une entreprise de renovation). cela parlait de l'isolation et de l'accés aux handicapé (pour le privé et le publique), quand les stagiaires on fait le tour du batiment (publique), ils on vu que beaucoup de chose ne collaient pas avec les normes en vigueur alors que le batiment avait eté renové l'année d'avant. un comble quand meme pour un batiment publique où l'on nous apprend les normes d’accessibilité pour les handicapé

  • Badspirit
    Badspirit     

    Meme comme moi qui ai étudié pour mon cabinet la possibilités d accès aux handicapés cela m est impossible.La pente d accès devant avoir un certains degrés chez moi pour la réaliser je dois barrer une rue!...!.!!Et des cas comme moi beaucoup de commerçants pro libérale restaurateur installé dans des centres villes ne pourront malheureusement jamais être aux normes

  • gogoàgogo
    gogoàgogo     

    A ceux qui commentent en disant que la question devrait être réglée depuis longtemps, je les invite à réfléchir et surtout à lire la loi. Car cette loi distingue entre plusieurs catégories d'établissements mais imposent à tous ceux qui reçoivent du public (même de façon marginale !) de permettre l'accessibilité. - - - - - - L'idée est évidemment généreuse et il est difficile de critiquer cette disposition. Mais en pratique, quand vous accédez à l'immeuble où vous exercez par trois marches en pierre, quand vous exercez au 1er étage avec escalier, quand vous avez 40 m2 pour exercer votre activité, les travaux consistent ici à installer un ascenseur, là à agrandir une porte d'entrée (en touchant au gros œuvre). Bref cette loi entraîne des dépenses qui sont parfois difficilement conciliables avec votre chiffre d'affaires. Et cette loi ne concerne pas que les constructions nouvelles (où là c'est facile de prévoir) ou les établissements réalisant un certain niveau de chiffre d'affaires ou comportant un certain nombre de salariés, cette loi s'applique à tout le monde de la même façon. Il va y avoir des difficultés, alors qu'avec un peu de réflexion préalable...

  • smartiz
    smartiz     

    VOUS DEVRIEZ NOUS DIRE? ou nous somme en avance, cela prendrait moins de temps!

  • Ilian
    Ilian     

    Comment ne pas être d'accord avec vous, si seulement quelques hommes politiques pouvaient être dans ce cas, bien des choses se seraient améliorées pour tous les handicapés.

  • odine
    odine     

    est inadmissible, il y a très longtemps que nous ne devrions plus en être à en parler.

  • Fredeau.dupot
    Fredeau.dupot     

    VU déjà comment on s'occupe de proposer du travaille aux personnes handicapés, ce n'est pas du tout étonnant que le territoire ne se préoccupe pas de leurs mobilités !!!

Votre réponse
Postez un commentaire