En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
le tribunal de commerce de Lyon a placé le groupe chimique en redressement judiciaire, mercredi 27 mars.
 

Le tribunal de commerce de Lyon a placé mercredi le groupe chimique Kem One en redressement judiciaire. Le groupe a six mois pour redresser ses comptes et sauver l'emploi de ses 1 800 salariés français. L'actionnaire américain a été évincé par le tribunal.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • candidat2017
    candidat2017     

    Je veux bien les lire les propositions de la CGT (concernant seulement kem one ou l'industrie plus généralement ?). Ou sont-elles ? Merci

  • Allangary
    Allangary     

    Nous avons souhaité faire une intervention ce jour concernant l’actualité de KEM ONE.

    Différentes réunions ont lieu et d’autres sont à venir avec les différents responsables politiques et industriels concernant ce dossier.

    Nous souhaitons vous alerter et vous faire prendre conscience de l’effet domino que pourrait avoir un démantèlement de la branche KEM ONE comme le souhaiteraient certains industriels.

    Car, pour la CGT, cette affaire est l’arbre qui cache la forêt. En effet, ce sont les marchés d’éthylène, de la chimie, du raffinage et de la pétrochimie qui sont mis à mal ainsi que les échanges commerciaux avec le port et tous les emplois induits.

    Toutes les fermetures de ces dernières années dans nos industries, ont atteint un tel niveau, que nous sommes arrivés à un équilibre très fragilisé.

    Il vous faut comprendre que toute cette industrie est liée.

    La CGT se place en amont dans une réflexion globale sur le sujet et à l’heure où la recherche d’un repreneur apparaît comme l’ébauche de « la solution » se posent et se poseront à l’identique les réelles motivations du projet et rien ne sera résolu ni acté sur cette communauté de destin.

    Nous sommes porteurs d’un projet alternatif et sérieux qui relie les différents acteurs nécessaires à la poursuite de l’activité KEM ONE, où déjà certains politiques ont une oreille attentive.

    Aussi nous insistons sur le fait que les politiques et industriels se doivent de défendre l’intégralité de la branche vinylique et oublier les taux de rentabilité à deux chiffres de ces activités.

    Car cela pourrait avoir des conséquences économiques et sociales désastreuses pour notre pays.

    Il est de notre, de votre responsabilité de mettre nos forces en commun afin de sauvegarder nos industries et nos emplois, et de ne pas laisser la main mise aux industriels et actionnaires sur ce dossier.

    Nous profitons donc de notre brève intervention pour vous demander votre participation à une réunion afin d’échanger autour des propositions CGT sur un projet industriel pérenne assurant la sauvegarde de la totalité des emplois et de la totalité de nos industries.

  • zygzornifle
    zygzornifle     

    ...

  • pouyou
    pouyou     

    mais que fait notre ministre du redressement improductif? c'est sur qu'avec "pépère" qui croit encore a la chimère de l'inversion de la courbe du chômage les futurs chômeurs de cette société n'ont pas de soucis a se faire!!!

  • contribuablefatigué
    contribuablefatigué     

    Si j'étais un des salariés de cette société, je passerai mes soirées à peaufiner mon CV et à l envoyer dans de nombreuses entreprises. Car 6 mois ça passe vite et nous connaissons malheureusement tous l'issue ..... Ne croyez plus les politiques, sauvez votre peau

  • juniluisjpp
    juniluisjpp     

    Sarko c est ta faute!

Votre réponse
Postez un commentaire