En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
La Smerep accusée de culpabiliser les étudiantes qui ont eu recours à une IVG
 

Un communiqué de presse de la Smerep est accusé de propager un discours culpabilisant vis-à-vis des étudiantes qui ont déjà pratiqué une IVG. Certains internautes accusent même la sécurité sociale étudiante de sexisme.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • mamanone17
    mamanone17     

    En France l'IVG n'est plus simplement autorisé mais il est également plébiscité et sponsorisé par l'État. La moindre formulation qui émet une critique quand a son utilisation vous vaudra toute sorte d'accusation.

  • mamanone17
    mamanone17     

    Donc il ne faut pas déclarer la vérité des chiffres. Oui c'est bien connu que l 'IVG n'a aucune conséquence psychologique pour la jeune fille qui la pratique. Et c'est bien connu que personne n'abuse de ce droit en le confondant avec un moyen contraceptif.

Votre réponse
Postez un commentaire