En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le

L'ouverture d'une enquête sur l'ex-ministre de l'Economie française Christine Lagarde relance un feuilleton judiciaire vieux de presque deux décennies sur la revente en 1993 d'Adidas par le Crédit lyonnais.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

11 opinions
  • Nostrademus
    Nostrademus     

    100M est sans doute exageré mais les frais, expertises, actes, avocats..., representaient "plusieurs dizaines millions d'euros" + un departement tapie au ministere du budget...

  • LECON DSERVIS
    LECON DSERVIS     

    100 Mi'ions par an !? Woaaah !

    Peux-tu nous expliquer comment ça marche ?

  • LEFRIC SECHIC
    LEFRIC SECHIC     

    Je passe au Prud'Hommes en fin d'année parce que mon employeur m'a planté pendant plusieurs mois sans me payer alors que je faisais parti de la société et avant de me virer comme une merde.

    Aurais-je la chance de toucher des dômages et intérêts aussi conséquent ?

  • Nostrademus
    Nostrademus     

    La guerre contre tapie coutait à l'etat près de 100millions/an. Au bout de 15ans ils ont arreté les frais. Un nouveau round judiciare de x années aurait fait exploser la facture...Suffit de me demander quant on sait, pas RMC lol

  • renoir
    renoir     

    Il me semble avoir entendu que le conseil constitutionnel avait validé le chèque , quoiqu'il arrive ! Faudrait savoir ....

  • Raoust7039
    Raoust7039     

    Tapie : toujours lui quand il s'agit d'argent sale !!! Cet individu est un vrai escroc , un touche à tout , mais qui arrive toujours à retomber sur ses pattes en se traînant le cul à droite ou à gauche selon son humeur du jour !... qui peut tenir tête à un personnage pareil : sûrement pas SARKO car il aime le bling bling de Tapie et sa grande Gueule !!! Qui maintenant , va remplacer Lagarde et aller au FEU , dans l'affaire Tapie- Adidas ?

  • ouinonoui
    ouinonoui     

    Si elle a agit sur ordre alors c'est tout différent HAHAHAHA ... le candidat qui me promet de tenter d'envoyer Sarko en prison, je vote pour lui.

  • cariboo42100
    cariboo42100     

    c'est le propre de la démocratie que de laisser s'exprimer le peuple et de ne tenir aucun compte de ce qu'il dit.
    la Grande Grise a fait ce que son boss Sarko lui a dicté, Point.
    Et quoi que vous fassiez et disiez, elle s'en tape !
    On est en démocratie oui ou non ?

  • Lyocal
    Lyocal     

    « Tapie n’a pas été trompé par le Lyonnais »
    l'ancien président du Crédit Lyonnais, est revenu sur l’arbitrage favorable dont a bénéficié Bernard Tapie.....

  • DRAREG
    DRAREG     

    Mme Lagarde est responsable de trois fautes, l'une consiste en l'acceptation de la médiation d'un tribunal arbitral dans une affaire ou intervient une société d'état l'EPFR, qui garantissait le CDR dans le défaisance de ses actifs. Ce tribunal arbitral privilégie la médiation à la confrontation juridique. Ce mode de résolution des problèmes
    étant toujours plus facile entre grands patrons ayant souvent des intérêts croisés et des conseils d'administration communs. Mais ce genre d'arrangement entre amis ne peut pas s'imaginer avec l'état. Pour Mme Lagarde, elle passe outre. Puis trois juges sont désignés pour juger en toute sérénité et neutralité cette médiation, maque de chance deux des médiateurs sont juges et partis. Là encore RAS Mme Lagarde continue son bonhomme de chemin.
    Troisième liberté avec la légalité, les juges se mettent d'accord sur un montant d'indemnités ne reprenant pas le montant du préjudice réclamé par Mr Tapie, et l'accord fiancier qui est signé ajoute un montant de préjudice dapssant de loin la réclamation à la somme initiale discutée, étrangeté dont Mme Lagarde n'a cure et qui persiste et signe un document qui fait supporter aux contribuables Français le cadeau du gouvernement.
    L'intérêt supérieur de l'état devait seul commander l'action de Mme Lagarde et non pas des intérêts partisans. Une ministre qui ne rspecte pas l'avis même de ses conseillers hauts fonctionnaires qui lui avaient conseillé de refuser et d'ester devant un tribunal.
    Cette conduite a un nom, que je me garderai de prononcer devant la gravité des faits.

Lire la suite des opinions (11)

Votre réponse
Postez un commentaire