En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Dans un amphithéâtre universitaire à Caen, en 2004. (photo d'illustration)
 

Une vive polémique secoue depuis le mois de juin les milieux identitaire et universitaire réunionnais, après la nomination d'une femme blanche à un poste de maître de conférences chargé des études sur l'esclavage.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFMTV Midi

Newsletter BFMTV Midi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • slater13
    slater13     

    Après ça, les réunionnais se prétendent non racistes.

  • beaudolo
    beaudolo     

    Pourquoi "racisme à l'envers", c'est du racisme tout court, d'autant qu'une affaire comme celle-là n'aurait certainement pas vu le jour en Métropole!

Votre réponse
Postez un commentaire