En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Rentrée 2014 dans un amphi de l'Université Aix-Marseille
 

Les inégalités se creusent entre les étudiants, malgré une baisse générale des frais engendrés par la rentrée universitaire, annonce la Fage.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • boff
    boff     

    un en master 2 "commerce international" en alternance (à trouvé une alternance sans être pistonné) et a trouvé tout de suite du boulot car parle allemand l'autre master 2 avec réussite en master 1 son capes prof allemand. Je précise que nous ne sommes absolument pas d'origine allemande et que je suis même nul en langue.

    charlie 80
    charlie 80      (réponse à boff)

    Oui, et alors ?

  • boff
    boff     

    avec les vacances qui commencent début mai et le nombre d'heures de présence à la faculté, les étudiants ont largement le temps de bosser un peu. Croyez moi, mes deux enfants ont fait un master 2 et ont toujours bossé et n'en sont pas mort.

    lesemian
    lesemian      (réponse à boff)

    un master 2 quoi, boff?

  • Vendée68
    Vendée68     

    Ah l'université en France... ma hantise, comment expliquer à mes enfants que le niveau y est déplorable par rapport aux autres universités dans le monde (4 seulement dans les 200 premières) et en plus complètement pourries par la classe dirigeante issus des beaux quartiers parisiens, comment leurs expliquer qu'il n'y à plus de travail et qu'en sortant de leurs études ils n'auront le droits qu'à pole emploi ou un boulot de caisier(e) au Mac do du coin, comment expliquer à mes enfants, qu'en France même avec des notes excelentes as de bourse, qu'avec des mention plus de privilège ? Non, maintenant nous sommes dans un pays ou il faut être issu de l'immigration pour bénéficier d'aide de l'état. J'espère en tant que père que mes enfants partirons faire leurs études loin, très loin, la ou le niveau est à leur niveau et pas dans un pays ou le mot d'ordre est de tirer les jeunes (notre avenir) vers le bas sous prétexte de favoriser les plus cons. Quand aux propriétaires qui tirent profit honteusement de ceyye situation en louant des taudis une fortune, que fait l(état ??? non Vraiment l'université en France ne vaudra plus jamais un bon apprentissage, ah mais non, l'état ne veut plus d'apprentis j'avais oublier. Vous les jeunes révoltez vous, car c'est vous qui devrez payer les dettes de la classe dirigeante actuel et passée ainsi que tout les avantages sociaux de la racaille qui sévit dans nos banlieues !!!

    charlie 80
    charlie 80      (réponse à Vendée68)

    la vie est belle .... regardez là du bon coté ou alors une seule solution .... essayez une corde .....

    deuxc
    deuxc      (réponse à Vendée68)

    Effectivement, de nos jour en France il plus simple de bénéficier de la discrimination positive et obtenir un diplôme universitaire avec un simple entretien...Quant aux loyers, ils créent à eux seuls une inégalité. Tous les étudiants ne sont pas logés à la même enseigne, c'est le cas de le dire. Mais personne parmi ne s'en aperçoit, puisque personne ne propose une remédiation à cet éternel difficulté source d'arnaque que constitue les loyers des logements étudiants.
    Les résidences étudiantes? Elles sont pour la plupart réservées aux bénéficiaires de l'intégration! Donc ils ne paient rien. les étudiants Français n'ont décidément plus la cote.

    deuxc
    deuxc      (réponse à deuxc)

    Texte truffé de fautes.

  • iamagic
    iamagic     

    Inégalités réduites? De toutes façons il y a étudiants et étudiants; je veux dire ceux qui viennent à la fac pour étudier et les autres pour s'y chauffer!! Croyez-en mon expérience!

  • deuxc
    deuxc     

    Je disais, mais effacé, que le prix des loyers n'ayant absolument pas augmenté, ni celui des mutuelles, ni celui des transports, la logique voulait que la rentrée étudiante soit moins onéreuse. Est-ce faux?

  • deuxc
    deuxc     

    Nous avons eu l'information contraire la semaine dernière sur ce site même.

  • calimero81
    calimero81     

    dur moment pour les syndicats étudiants....

Votre réponse
Postez un commentaire