En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
La presse quotidienne traverse une passe difficile
 

par Gwénaëlle Barzic PARIS (Reuters) - Disparition imminente de la version papier de France Soir, redressement judiciaire programmé pour la Tribune,...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

13 opinions
  • Pas les socialos!
    Pas les socialos!     

    d'évoquer la scandaleuse niche fiscale accordée aux journalistes........

  • Pas les socialos!
    Pas les socialos!     

    Les NMPP aux mains du syndicat du livre CGT,ces gens font la loi et font tout pour garder leur monopole, dans les pays étranger les quotidiens peuvent imprimer ou ils le veulent ....

  • GKQ6
    GKQ6     

    Moi je suis prêt à acheter des journaux qui m'apportent de l'info, de la vérité, du sensationnel réel. En France, y en a pas. Donc pas besoin de presse béni oui-oui et aux ordres. Tout autant que la presse moralisatrice et donneuse de leçons...juste pour les lecteurs (pas les journaleux, hein!). L'info actuelle, elle vaut pas un clou...donc l'avoir gratos sur internet, c'est déjà bien payé...ça fera des arbres en plus et des inutiles incapables moins grassement payés.

  • maltus
    maltus     

    La presse française n'a plus aucun intérêt puisqu'elle appartient à 3 GROUPES. Donc les journalistes sont muselés et passent plus de temps dans les salons ou à essayer de grappiller quelques avantages auprès des élites. Qu'ils crèvent on s'informera sur INTERNET
    lE JOUR O% RENAÏTRA LE VRAI JOURNALISME d'investigation et autre, ils seront dignes d'exister

  • smartiz
    smartiz     

    toutes les CGT, qui ont participés a couler tout un tas d'entreprises, la CGT du livres( les aristos du syndicalisme) sont entrain de couler la presse, ou tout au moins, y participe larguement! continuez, vous sciez la branche qui est sous votre cul! et vous allez vous retrouver le cul parterre!

  • BINTZ
    BINTZ     

    mais la Presse est largement subventionnée par les contribuables au nom du pluralisme d'opinions, montant estimé 900 millions d'euros. Sinon comment tiendrait l'Huma, La Croix par exemple ?

  • ATN
    ATN     

    Je vois une élite inquiète de ne plus voir la Vérité Divine communiquées aux masses. Je vois aussi un nouvel impôt pour sauver la "liberté de la presse". Suivi d'une nouvelle loi HADOPI pour protéger nos âmes tourmentées des errements de la toile du malin. Je vois enfin qu'on va encore se faire en...

  • kevhofland
    kevhofland     

    Je remarque que dans les raisons évoquées, le journalistes et directeur de rédaction ne prennent évidemment aucune responsabilité ... Le manque d'objectivité, le graveleux, la prise de parti, le choix des infos pour faire plaisir à tel ou tel lobby ou tel ou tel communauté, la publication d'infos sans précaution qui s'averent être fausses quelques jours après ... Vous prenez les lecteurs pour des idiots, au moins, sur internet on sait qu'on est obligé de faire le tri et on est pas pris de haut. Kevhofland.

  • choupi 65
    choupi 65     

    Internet pourquoi gaspiller encore du papier et de l'encre ...? ce n'est pas des emplois d'avenir ...c'est comme dans le nucléaire ....!les robots et machines automatiques remplacent les hommes faisont les cautiser pour la Sécu et le chômage ...plafonnont les retraites et le Chômage ...il reste beaucoup à faire pour une société plus humaine et plus juste ...quand on voit qu'un smigard doit travailler 100 ANS pour gagner ce qu'un FOUTEUX gagne dans un MOIS ....!!!???

  • CJPOL
    CJPOL     

    Le problème est surtout que les Français veulent de l'INFORMATION, et pas de la propagande de gauche comme de droite. C'est pour cela qu'ils se tournent vers d'autres sources d'informations afin d’analyser tout seul les évènements.Virez-moi tous vos journalistes(ayant leur carte d'un parti) et embauchez des jeunes journalistes qui ont encore le sens de l'info impartiale et les ventes reprendraient.

Lire la suite des opinions (13)

Votre réponse
Postez un commentaire