Le "dépeceur" en fuite a laissé des traces à Paris et en région parisienne

Luka Rocco Magnotta, le Canadien de 29 ans soupçonné d'avoir tué et dépecé un étudiant chinois à Montréal, a été signalé hier dans un hôtel de Bagnolet, en Seine-Saint-Denis, selon un proche de l’enquête.

Antoine Delpierre
Le 03/06/2012 à 12:40
Mis à jour le 03/06/2012 à 16:25

Son téléphone portable a été repéré hier par une borne relais dans l’est parisien, selon la même source.

Des dizaines d'enquêteurs sont mobilisés pour cette enquête. Ils effectuent dans la plus grande discrétion, des "recherches ciblées" pour tenter de retrouver la trace du suspect présumé. L'une de ces recherches les a conduit les policiers à contrôler ces derniers jours un bar et deux hôtels de la rue des Batignolles, à Paris 17e. Ce dimanche matin, une habitante du quartier a décrit en termes précis, le suspect qui aurait tenté de "s'inviter" chez elle vendredi soir.


La maire du 17e arrondissement a confirmé que l'homme a été repéré dans le quartier car des commerçants l'auraient également identifié mais, selon elle " il a peut-être déjà quitté le quartier".

D'autres contrôles ont été effectués par la police dans les Hauts-de-Seine et en Seine-Saint-Denis.

 

La question du jour

Faut-il permettre l'ouverture de tous les magasins le dimanche?