En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
La police demande à ne pas faire circuler les photos choquantes
 

Le ministère de l'Intérieur a lancé un appel ce dimanche à ne pas faire circuler de photos de scènes de crimes sur les réseaux sociaux. Plusieurs utilisateurs de Twitter ont notamment diffusé des images très dures.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • raslebolum
    raslebolum     

    Par contre quand la photo d un bébé mort sur une plage est largement diffusée, celé ne dérange pas le ministère de l intérieur ! Pour la manipulation tout est bon, n est ve pas ?

  • mcmc220
    mcmc220     

    la plupart des commentaires n'ont aucun respect pour la famille c'est une honte pensez vous que des parents sont ravis de voir leurs enfants par terre mort et plein de sang criblé de balles certains devraient avoir honte aucune dignité

    raslebolum
    raslebolum      (réponse à mcmc220)

    Et pour les parents syriens qui ont vu la photo de leur bébé mort sur la plage avez vous eu le même discours ?

  • france royal
    france royal     

    Le respect des victimes passe par le fait qu'il y en a pas justement.
    Déclaration universelle des droits de l'homme et du citoyen
    article 3
    "Tout individu a droit à la vie, à la liberté et à la sûreté de sa personne".
    Qui est responsable quand vous laissez des individus dangereux dans la nature. J'espère que les familles endeuillées sauront vite se fédérer avec une grande partie de la population française solidaire du chagrin de tous ces gens pour demander des comptes. Car il y a des responsabilités.Chaque victime a le droit au respect et au nom de ce respect Il faudra des noms. PERSONNE NE DOIT ETRE ASSASSINE POUR RIEN DANS UN ETAT DE DROIT.

  • JJTOSENSEI
    JJTOSENSEI     

    Le respect aux victimes passe par une éradication de cette mouvance islamique radicale.
    Pas par le masque de photos aussi dures soient elles.
    Dans un monde ou la mémoire ne dure pas plus que le temps d'un tweet, il faut imprimer un peu plus fort pour ne pas oublier.

  • scheise
    scheise     

    Ils ont tort ,il faut au contraire montrons à qui nous avons à faire au lieu de prôner l angélisme et de minimiser les actes d une barbarerie inouïe qui ne doivent pas céder la place à des petites fleurs ,des bougies ,des marchés blanches et des chants en sourdine,nos ennemis doivent entendre notre colere et l on ne doiT pas baisser la garde devant ces sauvages qui nous prennent pour des lâches et soumis

    france royal
    france royal      (réponse à scheise)

    Je ne pourrai pas dire mieux +1000000000000000000000000000000000000000000000000000 pouces en haut

    ArthurH95
    ArthurH95      (réponse à scheise)

    Pas d'accord, ces malades que sont les bouffons de daesh veulent propager la terreur par l'intermédiaire des témoignages sur les réseaux sociaux. Ne leur donnons pas ce plaisir et restons dignes, pour nos morts.

    scheise
    scheise      (réponse à ArthurH95)

    Si l on ne montrait pas les horreurs des camps de concentration , cette monstruosité serait passé depuis longtemps aux oubliettes

    scheise
    scheise      (réponse à ArthurH95)

    Si l on ne montrait pas les horreurs des camps de concentration , cette monstruosité serait passé depuis longtemps aux oubliettes

    bourbon-one
    bourbon-one      (réponse à ArthurH95)

    Pas d'accord ,il faut montré comme pour la vitesse l'alcool ou la cigarette.
    Faire l'autruche n'aide pas .

Votre réponse
Postez un commentaire