En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
La note "triple a" de la france confortée
 

par Jean-Baptiste Vey PARIS (Reuters) - L'horizon politique s'est brusquement éclairci sur le front de la défense de la note "triple A" de la...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

11 opinions
  • mr x
    mr x     

    Ca veux dire rétablir la banque de France, pour rembourser avec des taux d’intérêt quasi nul. Au lieu de continuer d’emprunter avec des intérêt, qui font que nous, ne nous en sortirons jamais...

  • jeanjean22
    jeanjean22     

    des promesses de gauche, de droite, de tous les bords en fait...

  • ElJojo
    ElJojo     

    Pourquoi toujours cette autoflagellation consistant a dire que la France est un pays de seconde zone, etc. ? avez vous lu l'article ? justement notre note n'est pas réduite parce que la France a un impact politique et décisionnel sur le reste du monde.

  • smartiz
    smartiz     

    meme, si par hazard, la gauche reviens au pouvoir, elle sera obliger de continuer la politique de NICOLAS! que l'on veuille, ou que l'on ne veuille pas!....la raison est simple, la FRANCE, est devenue la 5ieme roue du carrosse! et une puissance de seconde zone, et si on redresse pas la barre, nous serons bientot, une puissance de 3ieme zone.et la! ça va pleurer des les chaumieres!

  • jeanca1313
    jeanca1313     

    L'imposture du traité de MAASTRICHT -"On nous dit que la monnaie unique est la clé de l'emploi. On nous annonce triomphalement qu'elle créera des millions d'emplois nouveaux, jusqu'à cinq millions, selon M. Delors, trois ou quatre, selon le Président de la République. Mais que vaut ce genre de prédiction, alors que, depuis des années, le chômage augmente en même temps que s'accélère la construction de l'Europe technocratique ?...
    Comment peut-on penser en effet que la balance des paiements est en elle-même une contrainte économique bien réelle et croire qu'il suffit de ne plus libeller les transactions que dans une seule monnaie pour qu'elles s'envolent miraculeusement ?...

    Mais cette Europe alibi est pleine de dangers car il est vain d'espérer que nos problèmes seront résolus par ce qui n'est au fond qu'une fuite en avant. Il est illusoire de chercher ailleurs qu'en nous-mêmes les réponses à nos difficultés. Il est faux de penser qu'en mettant en commun nos problèmes nous allons miraculeusement les résoudre mieux, nous tous, Européens de l'Ouest qui, pris séparément, n'avons eu jusqu'à présent pour leur faire face ni la volonté ni l'imagination nécessaires...

    Mais qu'on y prenne garde : c'est lorsque le sentiment national est bafoué que la voie s'ouvre aux dérives nationalistes et à tous les extrémismes !..."

    Petit extrait du discours de Philippe Seguin le 5 mai 1992

  • jeanca1313
    jeanca1313     

    Le 23 mars 1984 - article de M. Philippe Vasseur -
    "C'est officiel le ministère de l'économie et des finances a annoncé hier qu'au 31décembre 1983, l'endettement à moyen long terme de la France... s'est accrue considérablement au cours des 3 premières années du septennat de François Mitterrand. En effet, entre le 31 décembre 1980 et le 31 décembre 1983, l'endettement français a très exactement doublé...
    Nombreux sont les experts qui pensent qu'au train actuel la France devra bientôt emprunter...simplement pour faire face aux charges de sa dette extérieure. En attendant, la progression de l'endettement français continue.
    L'augmentation de l'endettement extérieur de la France donne malheureusement une certitude pour l'avenir : il faudra beaucoup de sacrifices demain pour payer la fuite en avant d'hier, sinon d'aujourd'hui...."


    Ils savaient...
    Ça se passe de tout commentaire....

  • ATN
    ATN     

    C'est sûr, si on veut le label AAA (Andouilles Arnaqués Apathiques) il va falloir se serrer la ceinture, travailler gratuitement et voter UMPS aux prochaines élections.

  • Inconnu01
    Inconnu01     

    ça veut dire quoi ce charabia ?

  • Guy Fawkes
    Guy Fawkes     

    faut rembourser les banque et ne plus emprunter au banque priver sinon c'est fini faire comme le président Andrew Jackson tuer la banque miser sur le publique finir le triple A

  • fabien51
    fabien51     

    Les agences de notation mettent des triple A depuis des lustres en pronant toujours la même politique économique qui échoue partout. Aujourd'hui, plus le choix tu te couche ou tu perd ton triple A!
    Les mêmes qui ont causé la crise de 2008 avec un capitalisme financier "virtuel" sont ceux qui attribuent les "bons points".
    Nous ne sommes plus très loin de la cata, non?

Lire la suite des opinions (11)

Votre réponse
Postez un commentaire