En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Un procès à paris repose la question de la récidive
 

La récidive criminelle revient dans l'actualité ce mercredi avec le procès du meurtrier présumé d'une joggeuse, Marie-Christine Hodeau, en 2009. Manuel Ribeiro Alves da Cruz est accusé d'avoir tué la mère de famille après l'avoir enlevée, séquestrée et violée à Milly-la-Forêt.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

14 opinions
  • caercvn
    caercvn     

    la peine de mort on lui coupe la tête

  • Arnos
    Arnos     

    ah c pour ça? va vite consulter!tu crains!

  • zabelle
    zabelle     

    les magistrats qui ont relachés ce pervers sont responsable de la mort de cette pauvre femme, ils l'ont tués de sang froid, jugeons les eux aussi pour meurtre !

  • SW2M
    SW2M     

    + ce sera la croix et la banniere pour rencontrer une femme en france et avoir des echanges sexuels, + le sexe en france sera incarceré, castré, criminalisé ,moralisé, tabouisé , + il y aura de represion et diabolisation de la libido masculine et + cela produira des delinquants sexuels...

  • Gaillard
    Gaillard     

    J'en ai vraiment plein ... de cette société de tordus en tous genres.Entre les multirécidivistes,les pointeurs,les tracassés du bocal,les maniaco-dépressifs et autres tarés qui défraient la chronique dans la rubrique faits divers de nos journaux.
    Sans déconner,mais dans quelle société on vit?
    c'est la loi de la jungle,con!!!Et bien sûr,tous ces tâchons ne vont pas s'attaquer à un CHABAL.C'est toujours pareil:En bons prédateurs,comme ils n'ont pas de paire de ...,ils s'en prennent aux enfants,aux femmes ou aux personnes âgées.Alors STOP!!!
    Que ceux qui nous gouvernent prennent leurs responsabilités.Qu'on s'occupe un peu plus des victimes et qu'on nous parle un peu moins de tous ces tarés.Ils méritent d'êtr enfermés à vie point barre.Ou alors,dans les cas les plus graves,au lieu de filer leur corps à la science,qu'on les file vivant à la famille de la victime qui se fera un plaisir de les désosser version abattoir.C'est tout ce qu'ils méritent!!!J'en ai marre de cet Etat de droit.Droit de quoi?De se faire enfumer comme les abeilles avec des effets d'annonce.Quelle justice pour notre pays.Voilà un débat intéressant mais là comme ailleurs point de référendum pour faire appel au bon sens des français.Nos gouvernants se tamponnent le coquillard de la sagesse populaire.Pour moi,la protection de la vie de nos concitoyens,c'est plus important que la Grèce,les agences de notation et cie.

  • gerardmercihjt5
    gerardmercihjt5     

    Les juges devrait etre condamné pour avoir liberer un monstre pareil !
    Je pense comme vous pas besoin de justice les gens finiront par faire justice eux memes !
    On relache des mecs comme sa merci la gauche et leur deuxieme chance ignoble pour les victimes ! Moi aussi si on touche a ma famille je reglerais sa mais certainement pas avec la soit disant justice qui est injuste !

  • kevhofland
    kevhofland     

    Pas de deuxième chance pour un violeur de mineur, c'est tout. Lui donner une deuxième chance de reprendre une vie normale, c'est lui donner une deuxième chance de recommencer. Je préfère prendre le risque de laisser enfermer quelqu'un qui aurait pu se réinsérer plutôt que de laisser sortir quelqu'un qui recommencera, en pire ( parce que là, on est passé du viol au meurtre).

  • monsieur propre
    monsieur propre     

    PLUS de justice dans cette pauvre France, c 'est que nos politiques décident pour NOUS !... savoir si c 'est bien ou mal, si on relâche ou pas ... Moi, il m 'arrive un truc comme çà ... j 'attendrai pas après la justice, JE m 'occupe de tout ... promis !

  • Anathème
    Anathème     

    Qu'on applique les peines prononcées lors du verdict seraient un premier pas vers une justice pour les victimes.
    La perpétuité réelle doit être possible si l'on ne veut pas relâché ce genre de prédateurs.
    Quand on pense qu'il a pu revenir habiter à une centaine de mètres de sa première victime (qui avait 13 ans à l'époque du viol): comment est ce possible?
    On accorde une seconde chance à ces criminels alors que les victimes elles mêmes n'en ont pas suite à leur rencontre avec ces monstres!

  • gillous
    gillous     

    merci messieurs les relacheurs de criminels merci pour la famille de la victime c est vous que l on devrais juger et vous condamner

Lire la suite des opinions (14)

Votre réponse
Postez un commentaire