En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Georges Ibrahim Abdallah à Pau, le 18 février 2010
 

Le tribunal d'application des peines de Paris doit rendre sa décision sur la 9e demande de libération de Georges Ibrahim Abdallah, ancien chef des Fractions armées révolutionnaires libanaises condamné à perpétuité pour complicité dans les assassinats, en 1982 à Paris, de deux diplomates.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire