En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Berlin montré du doigt après l'échec de la fusion eads-bae
 

PARIS/BERLIN/LONDRES (Reuters) - EADS et BAE Systems ont annoncé mercredi la fin de leurs discussions de fusion, montrant l'Allemagne du doigt après...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • andré pouce
    andré pouce     

    le but est clair : empêcher à tout prix la France de vendre le moindre avion RAFALE.
    notre restant d'autonomie militaire dérange.
    les autre pays européens font exprès d'acheter de la merdouille en dehors de l'Europe: Pologne par exemple.
    ensuite il suffira de pondre un obscure règlement européen pour nous confisquer la bombinette et on se retrouvera comme en juin 40 : " le cul nu !"

Votre réponse
Postez un commentaire