En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Retour à la cantine scolaire d'ustaritz de la fillette exclue pour impayé
 

La fillette de cinq ans qui avait été extraite d'une cantine scolaire la semaine dernière par une policière municipale en raison d'un impayé de 170 euros a été autorisée à déjeuner mardi avec ses petits camarades, a-t-on appris auprès de son école.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

26 opinions
  • le griffonneur
    le griffonneur     

    Que l'on soit pour ou contre, car il y aura toujours des détracteurs, ce e sont pas des manières ! La fliquette à certainement un gros problème d'ego. Elle n'a rien à faire dans une telle structure. Si elle a exécuté un ordre de sa hiérarchie, elle se devait de contester celui-ci. Fautive et coupable, indécente et irresponsable moralement, pour clore mon intervention, incompétence caractérisée. Si elle a des gosses je les plaints si elle n’en a pas faut qu’elle évite d'en faire.

  • MARITETTE258
    MARITETTE258     

    Oui les médias en ont trop fait à mon avis, c'est une histoire de parents en plein divorce, rien de bien grave, sauf qu'il y a des impayés de cantine pour pas mal de repas au final, le trésor public qui gère une cantine municipale fait des possibilités de paiements, il semble qu'il n'y a eu aucune manif des parents donc à un moment donné oups.... il faudrait peut etre payer non?

  • MILOU747
    MILOU747     

    Ipressionnant, le papa est en fin d'indemnités chômage, donc par conséquent il ne travaille pas. Il à déjà payé des retards de cantine car son ex femme est malade bi-polaire, il ne soucit pas plus que çà de sa fille? Il dit etre en plein divore, par conséquent la cantine n'était déjà pas payé avant sa séparation par déduction, moi je ne travaille pas hélàs mais je m'occupe tous les midi de ma fille avec l'accord de sa maman donc on peut toujours s'arranger afin de faire plaisir aussi à ses enfants, il ya beaucoup de zones bizarre dans cette histoire, le papa la maman, et léa qui encore une fois doit subir un divorce bien déchirant au delà de l'impayé d'une cantine!

  • nanie647
    nanie647     

    oui effectivement les 170 euros peuvent paraitre peut mais comme le calcul des 42 semaines je pense que l'ardoise remonte à beaucoup beaucoup de temps peut etre meme bien avant la séparation des parents au FAIT!!! J'espère que justice sera faite car porter plainte contre X alors qu'il n'y a pas de maltraitance, le procureur de la république à sans doute plus de plaintes plus grave que celle ci mais bon merci les médias, qui avaient de quoi faire la une du 20 heures, Brava c'est réussit, je pense que cette histoire est montée de toute pièce afin de faire descendre le maire qui avait déjà recu me semble t'il par le passé des menaces de mort? je crois qu'il avait dejà porter plainte sur menaces de mort on est au pays basque un peu comme en corse lol affaire à suivre...

  • melaniekores
    melaniekores     

    attend, c'est le conseil général aquitaine qui payait les retards en attendant que les parents paient, à croire que le conseil général aquitaine peut payer toutes les cantines. Non il y a les médias qui ont profité de la situation la politique et les opposants basques pour ne pas les citer afin de faire du bruit contre le maire en place, heureusement qu'il y a des plaintes de partout le procureur à du taf lol

  • ferer502
    ferer502     

    le parquet existe pas au jaf, le jaf est à part, il juge sur des aprioris et non sur du concret, ici nous avons des parents séparés, qui paient une école privé sans histoire, et ne paient pas la cantine publique! bon dans un second temps cherchez l'erreur je pense que l'on souhaitais obtenir de l'argent public en déposant plainte contre x et ensuite faire démonter les élus qui ont mis un nouveau système de paiement de cantine en place à la rentrée car sortie 2011 impayés très importants lol on ne parle pas de la maman nulle part, pourquoi, certaines mauvaises langues disent qu'elle serait bi polaire bon une enquête est en cours d'instruction maintenant mais bon je ne crois pas un pet en la justice lol

  • félipé641
    félipé641     

    oui tout à fait d'accord, les enfants les parents n'ont plus peur de la police, les médias, les jeux vidéos la société fait qu'aujourd'hui tout le monde se fou de la gueule de tout le monde, les gens ont de l'argent pour ce qu'ils veulent ici on payer l'école privé mais pas la cantine publique? bizarre à 0,96 euros le ticket moi c'est 4,96 bon chercher l'erreur? bon courage à toi à ta femme sâche qu'il faut agir si besoin est avant les 18 ans de l'enfant ensuite c'est trop tard on ne peut rien faire à savoir les soigner pour drogues etc passés 18 c'est fini bon courage

  • unpèreencolère
    unpèreencolère     

    A éduquer les enfants ou à faire comprendre qu’ils ne peuvent pas faire ce qu’ils veulent ?
    Moi, mes enfants sont grands et la police, ils n’en n’ont pas peur. Ils n’ont pas peur de leurs parents. Ils n’ont peur de rien.
    Voilà ce qu’il se passe, c’est un affrontement entre deux sociétés : celle idéale, irréelle où tout est démarche administrative, plainte,
    discussion et blabla et l’autre, la vraie, celle dans laquelle j’évolue.
    Pas de plainte ici, que de l’affrontement, du rapport de force.
    J’ai décidé de ne plus me laisser faire par mes enfants. De ne plus passer par la voie gentille, compréhensive, sociologique… C’est peut-être trop tard. Ils ont déjà détruit, oui, détruit ma femme : épuisée, ravagée, elle est à l’hôpital par leur faute.

  • anna bella
    anna bella     

    à quoi sevent les sommes finalement astonomiques que perçoivent les parents ?dès qu'elles sont perçues ces primes sevent à tout sauf au bien être des enfants .....un parent digne de ce nom réflechit à l'angoisse de son petit , confronté à la situation inconfortable dans laquelle ILS ( les parents ) les mettent Et de plus, si chacun faisait ça QUI paierait ? ? le contribuable de base, le têtard idéal !

  • kerval
    kerval     

    Bien évidemment, ce sont las parents qui ont pris en otage leur fille et non la Mairie par le jeu malsain qu'ils ont entrepris avec la Mairie.

Lire la suite des opinions (26)

Votre réponse
Postez un commentaire