En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
attentat du musée du Bardo
 

Un an après l’attentat au musée du Bardo, proches des victimes comme rescapés se considèrent comme "oubliés" par les autorités. Non conviés à la cérémonie d’hommage, faibles indemnités, ils ne cachent pas leur colère.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • Facebook-1541939482761746
    Facebook-1541939482761746     

    Les gens vont dépenser leur argent à l'étranger au détriment du PIB français alors que en France il y a tout ce qu'il faut pour le tourisme et les loisirs, et après il veulent toucher les mêmes indemnités que une victime sur le sol français !!! le beurre et l'argent du beurre.

    Vous êtes libres, vous faites de choix, mais ASSUMEZ!

  • colt13
    colt13     

    faite comme beaucoup évités de prendre des vacances dans ses pays ont as le même en France

Votre réponse
Postez un commentaire