En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
La cfdt en faveur d'un rapprochement des différents régimes de retraite
 

PARIS (Reuters) - La CFDT est favorable à un rapprochement des différents régimes de retraite si la spécificité des carrières et des structures de...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

34 opinions
  • ROMADA
    ROMADA     

    bravo je suis entierement d accord avec toi dommage qu on ne soit pas plus nombreux!!!

  • dupont13
    dupont13     

    Il est logique est urgent de faire le même calcul privé / public, arrêter les avantages de la SNCF, EDF, Poste et autres. Même calcul, aucun avantage ça remettra de l'égalité dans ce pays.

  • ypi
    ypi     

    heureusement que la CFDT est un syndicat responsable parce que si on compte
    sur FO ou la CGT on va droit dans le mur.
    Déja les complémentaires privées sont dans le rouge, on fait comment ? on imprime des roubles ? on creuse le déficit et on refile le bébé à nos enfants ?Qu ils signent avec la droite ou la gauche je m en fous , le tout est de pérenniser les retraites.La classe ouvrière
    a tout a perdre des jusquauboutistes des syndicats irresponsables.

  • comptjust
    comptjust     

    ce serait encore plus lourd pour l'Etat puisqu'il faudrait payer "à la tâche assurée" l'ensemble des fonctionnaires, où l'indice terminal est la référence. Les "avantages" si souvent décriés de la fonction publique (sécurité d'emploi essentiellement) sont liés au fait que le salaire attribué est d'un accès progressif et donc retardé au mérite d'une certaine façon puisque contingenté pour chaque avancé d'échelon.

  • fifirififi
    fifirififi     

    Quand moi et mon patron cotisons 70 % toi et ton patron cotisez 15%. Ceci explique pourquoi tu auras une retraite de merde et moi un peu plus. C'est un choix à faire en début de carrière. Moi j'ai bac+5 et 2800 euros net au bout de 25 ans. Mon frère à le même profil et 750 euros de plus par mois. Il aura une retraite plus faible. C'est un choix à faire.

  • linojoug
    linojoug     

    la cfdt a trahi les salariés et la classe ouvrière en 2003 et en 2010 : ils ont signé avec les gouvernements de droite, ce qui a permis les réformes négatives. et ils vont recommencer avec les retraites car c'est la courroie de transmission du ps. quittez la cfdt! chérèque a été nommé inspecteur général des affaires sociales (comme fadéla amara...), normal il faut bien le remercier ...

  • Xannus
    Xannus     

    Comment UBS organisait l'évasion fiscale sur la Côte d'Azur:

    Des gros clients, mais aussi des bouchers, des fleuristes ou des pharmaciens... Un ancien auditeur de la banque suisse UBS, affirme, preuve à l'appui, que des solutions offshore étaient proposés par l'agence de Cannes aux Azuréens et Varois.

    UBS, trois petites lettres qui sont au cœur du scandale «Cahuzac». C'est cette banque suisse qui a longtemps abrité le compte secret de l'ancien ministre du Budget. Jusqu'à ce que Jérôme Cahuzac décide de déménager ses fonds occultes au début des années 2000. Au moment même où la banque suisse, elle, s'installait en France.

    A Cannes, notamment, où UBS a eu durant sept ans, une agence au numéro 130 de la rue d'Antibes : « L'ancien comptoir de la Lloyds, rappelle un commercial d'UBS Cannes, racheté en 2002 avec son fonds de commerce. »



    Une clientèle fortunée, souvent étrangère, mais pas toujours des plus recommandables. Nicolas Forissier en sait quelque chose. Cet ancien cadre d'UBS France était chargé du contrôle de gestion interne de 2001 à 2009.

    Il était en quelque sorte le Monsieur propre d'UBS France. Fin 2002, il confie avoir été sommé par les services de renseignement fiscaux (Tracfin) de « faire le ménage » : « Nous avions plusieurs comptes sensibles à Paris, mais aussi à Cannes. »

    Montages financiers opaques

    Manifestement, à l'époque les gendarmes de Bercy et plus largement les services de renseignements français n'appréciaient guère les importants retraits en liquide effectués sur la Côte par quelques gros clients d'UBS Cannes.

    La plupart sont étrangers, moyen-orientaux ou russes. Tous viennent en villégiature sur la Côte. Cela pourrait expliquer leurs besoins en cash. Mais l'origine des fonds, elle, est souvent mystérieuse, dissimulée derrière des montages financiers opaques. Or, le CV de certains de ces clients cannois suffit à rendre leur argent suspect : « Il y avait des comptes vraiment pourris à Cannes », confie Nicolas Forissier.

    >> Lire l'interview de Nicolas Forissier (accès abonnés)

    Il en a fait fermer plusieurs au terme de ses « enquêtes spéciales ». Mais les nombreux audits réalisés, notamment sur la Côte courant 2003, allaient réserver à ce cadre d'UBS une autre surprise : le « carnet du lait ».

    Tel est le nom donné par les commerciaux français de la banque suisse, aux petits calepins sur lesquels ils enregistraient leur comptabilité occulte. Celle des transferts opérés par des clients, cette fois bel et bien français - dont de nombreux Azuréens et Varois - vers l'étranger.



    Dans le but d'échapper au fisc ? Pour s'en assurer le parquet de Paris a décidé d'ouvrir une information judiciaire… en mars 2012. Quelques jours seulement après la sortie en librairie du livre d'Antoine Peillon intitulé « Ces 600 milliards qui manquent à la France ».

    Des «dizaines de Cahuzac» sur la Côte

    Grand reporter à La Croix, Antoine Peillon a enquêté sur l'évasion fiscale. Notamment sur les circuits d'UBS en France et le fameux « carnet du lait ». Pour lui, il ne semble faire aucun doute : « La banque avait mis en place un système industrialisé d'évasion fiscale ! »

    >> Des allégations mensongères pour le patron d'UBS France (accès abonnés)

    Sous couvert d'anonymat, d'anciens employés d'UBS Cannes confirment : « Mais,précise l'un d'eux, n'allez pas croire que seules les plus grosses fortunes de la Côte ont bénéficié de ces services transfrontaliers. Vous seriez surpris de voir qui sont les Azuréens qui ont ouvert un compte en Suisse. C'est le boucher de votre quartier, le fleuriste, le pharmacien, beaucoup de professions libérales… »

    « Quand j'étais encore chez UBS,confie un autre commercial de la banque Suisse, les gros comptes ne représentaient que 30 % des flux. Tout le reste ce sont des gens qui mettent à l'abri du fisc 150, 200 ou 600 000 euros. Des dizaines de Cahuzac en somme. »

  • Xannus
    Xannus     

    Ce n'est pas nouveau, l'austérité, c'est pour le peuple, l'élite EUX, ils savent se protéger - l'affaire cahuzac et autres corrompus en sont l'exemple, reste à savoir comment se fait-il que des gens votent encore pour ces partis, là, c'est un mystère !

  • prtprt
    prtprt     

    Tout à fait d'accord, j'ai vu ce reportage, et à la fin je me suis dit: on est vraiment gouverné par des bandits. A voir, absolument.
    Ce genre de reportage ne va pas calmer les esprits, mais le peuple doit se révolter

  • fatalite
    fatalite     

    quand les anciens chefs de la CFDT,(Chérèque 15000 Euros mois, Notat ) sont acheter ça paye , achetés par Hollande, la CFDT est obligée de trahir les salariés, la CFDT est devenue un syndicat de patrons et gouvernement,la CFDT a toujours trahit les salariés c'est pour ça qu'il sont en chutte libre dans les entreprises?

Lire la suite des opinions (34)

Votre réponse
Postez un commentaire