En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
La bce prête à intervenir activement sur le marché obligataire
 

FRANCFORT (Reuters) - La Banque centrale européenne (BCE) va "mettre en oeuvre activement" son programme de rachat d'obligations, a annoncé...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

12 opinions
  • C4master
    C4master     

    Je suis pas bête non plus, on vois bien les gens trembler quand risque de leur passer la note de triple A a double A+ alors j'imagine que triple C on part en guerre direct. Mais tu as raison, ça va déboucher sur quelque chose mais sur quoi? Il y a bien trop de tension autour de ce sujet pour que ça se finisse bien...mais l'après crise sera sans doute bien...pour les survivants.

  • sawk5000
    sawk5000     

    Y a pas eu une crise y a pas si longtemps ou tout devait changer, les traders et boursicoteurs devaient etre controlés, les banques etc......nos enfants nous cracherons a la....

  • tchalette61
    tchalette61     

    de toute façon la petite retraite nous ne l'aurons même pas, ils se preparent a nous declarer que, a cause de la dette oui, toujours elle (là ils ont trouvé une bonne excuse pour se deresponsabiliser et nous piller)donc ils se preparent a se mettre en cessation de paiement ils vont nous dire vous voyez on a essayé plusieurs fois et après je ne sais combien de suicides, de famine, de tueries, ils nous diront, on ne peut plus rien vous prendre alors on ne paie plus ni les fonctionnaires , ni les retraites, ni la secu, ni rien, ah si!!! nos ministres, nos riches, nos avantages, nos retraites, nos , nos , nos....ça on garde!!!!

  • renoir
    renoir     

    Je veux bien payer un peu plus d'impôts mais si c'est pour le distribuer en allocs de toutes sortes à des gens qui profitent du système et restent dans leur sofa , non , je ne veux pas . Moi je n'ai que deux gosses et n'ai jamais eu droit à rien et quand je veux aller aux champignons je dois prendre des congés . De plus la France verse à l'Europe beaucoup plus qu'elle ne récupère alors l'Europe à 27 , non ! L'Europe à 7 oui , parce que j'en ai marre de donner à des pays comme la Roumanie qui touche des millions de l'Europe pour nourrir et loger ses roms et qui nous les envoie .

  • mpgfr
    mpgfr     

    Non, pas de merci à dire aux Politiques de tous bords qui depuis des années sont incapables de gérer un état, ils ne pensent qu'à se gaver et dépenser sans compter : voila où nous en sommes aujourd'hui la faillite mais on ne met pas un état en prison comme un simple citoyen, alors il emprunte, il emprunte fait des cadeaux aux copains et qui va payer : NOUS, ceux qui travaillent et payent des impôts. Que nos Politiques donnent l'exemple et réduisent tous leurs salaires puisqu'il faut parler de rigueur budgétaire. Marre d'avoir travaziller toute une vie pour avoir une petite retraite et payer, encore payer pour des incapables.

  • An2
    An2     

    Les banquiers et autres traiders se chient dessus.Lh'heure arrive messieurs ou il va falloir rendre des comptes, tout comme nos chers politiques qui ont laissé faire ces inconscients, de manière volontai-re ou pas. Ils ont ruiné nos pays et devront payer pour ça.

  • kiki74
    kiki74     

    Bonjour,

    Les français saturent de devoir mettre la main à la poche pour " la dette" européenne, française... il s'agit toujours des mêmes , la solution est la redistribution des richesses Arrêter de donner le pouvoir et l'argent aux voleurs et aux menteurs. Pour le trou de la sécurité sociale , Stop à l assistanat et surtout arrêtons de taxer les PME qui souffrent et s'endettent par le surplus de taxes, le travail au "noir" et le juste retour des choses pour toutes les parties,à force d'être des"vaches à lait" et de voir que les voleurs, trafiquants, politiciens et actionnaires touchent l'argent de cuex qui triment rien de plus évident. La crise n'est pas financière mais il s'agit d'une crise de conscience et d'équité.

    Merci pour vos émissions qui donnent la parole à Mr et Mme tout le monde.

    Je reste positive tout de même j ai un travail un toit sur la tête et je crois en l'homme . Nous allons REAGIR , cela risque de faire mal

  • SEB 35700
    SEB 35700     

    Notre système marche sur la tète. Empêcher les personnes gagner plus en ne montant pas les salaires, pour obliger les salariés à faire des crédits pour créer de la monnaie. Quelle mauvais système?

  • tchalette61
    tchalette61     

    il faut surtout arrêter tout de suite ce système qui plongera maintenant tous les 4 matins parce qu'il en est a ses soubresauts, il en crève de ses abus, de ses magouilles, de ses dereglementations, on pourra même tout piquer aux français que ça n'arrêtera rien parce que c'est la société qu'ils ont construite basée sur la finance qui est malade et il ne sert a rien de couvrir le malade quand il a la fièvre, ça ne fait que la faire monter!!!!en plus ils bloquent des milliards dans les paradis fiscaux ça ne revient qu'a mettre un garrot sur un memebre sain, il necrose et le corps crève on en est là mais ça personne ne le dit, ils nous sortent des choses très tordues et compliquées nous disent qu'il va falloir encore se saigner mais tout cela est voulu pour ramener les peuples europeens au niveau des chinois pour qu'ils continuent a faire de très bonnes affaires,demandez vous pourquoi les politiques et les plus riches ne se retrouvent pas comme nous a se serrer la ceinture a ne plus arriver a sortir tant la vie est chère et les taxes exponentielles , non pour eux rien ne change, ils s'augmentent même, touchent des primes, des bonus, des retraites mirobolantes etc... et bien cela suffit!!!!ils sont incompétents mais ça on le dit depuis longtemps , ils nous ont mis dans la mouise alors il faut qu'ils paient tous les politiques et tous ceux qui ont fait de l'argent avec de l'argent, ce qui est du vol, qu'on redonne de l'oxygène a l'économie, qu'on reprenne ce qu'ils nous ont volé depuis des decennies, et qu'ils aillent en taule pour avoir menti, magouillé et fait croire qu'on pouvait speculer a gogo sans en payer les conséquences ce n'est en aucun cas au peuple a payer, mais le plus grave il ne faudra pas attendre les elections pour les mettre dehors a mon avis, et ne plus elire des irresponsables de gauche et de droite mais bien pour quelqu'un qui va revolutionner le système quitte a ce que ça fasse mal a quelques uns, les quelques uns sont ceux qui ont été favorisés jusqu'a present parce qu'ils ont triché a outrance et legalement, et ça le peuple n'en veut plus, alors il faut le leur dire et le leur montrer!!!!!

  • lagon5454
    lagon5454     

    Il faut se débarrasser du capitalisme boursier et les contraintes actionnarial qui pèse sur les entreprises qui les contraint a une rentabilité faramineuse a des efforts de productivité exorbitantes et qui aboutie a des désordres sociaux et la pauvreté des français
    Depuis les années 80, c'est 9,3% de la part salariales qui est prélevé en 30 ans c'est plus 2500 milliard d'€ soustrait aux entreprise aux profits du capitalisme boursier
    En 2008 ont a prêté aux banque plusieurs centaines de million d'€ sans contreparties d'intérêts et d'aides aux entreprises, elles se sont refait plus vite que prévues et maintenant elles vont tout perdre a quoi sert la bourse?


    Depuis le début des années 80, la part des salaires dans le PIB de la France a baissé de 9,3%. Qui sont partis dans la poche du Capital. Ces 9,3% équivalent à plus de 150 milliards d’€ : soit une douzaine de fois le trou de la Sécu ! Un hold-up géant, renouvelé chaque année, au détriment des salariés.
    Ce chiffre, 9,3 %, suffit à contester toutes les « réformes » en cours : allongement de la durée de cotisations pour les retraites, salaires qui stagnent depuis vingt ans, mise en place de la franchise médicale… Car toutes ces mesures ont un dénominateur commun : gratter encore quelques avantages aux salariés aux profit du capitalisme bousier. Tandis que la question du partage des richesses n’est jamais posée…

Lire la suite des opinions (12)

Votre réponse
Postez un commentaire